main

Blog Chineold

Naissance d’un Blog Chine

03/06/2018 — by Cédric BEAU

Publié le 07/05/2008
Dernière mise à jour le 03/06/2018

IL faut faire un blog SUR TES VOYAGES EN CHINE

C’EST COURANT, C’EST PRESQUE DEVENU UNE CONDITION À UN VOYAGE RÉUSSIT : IL FAUT FAIRE UN BLOG.

blog chine contenu Pour ma part, je n’aurai pas fait comme tout le monde, cela fait déjà plus d’un an que je vis en Chine. Je suis présentement confortablement installé dans le canapé de mon salon, mes cours de Chinois d’un côté, mon amour et le chat de l’autre.

Mais chaque jour, grâce au fait que je fréquente quotidiennement des chinois, j’accumule des sources d’informations impressionnantes sur la Chine. De la culture, de la musique, du chinois. Alors il y à presque deux mois je me suis lancé dans la création du blog chine.

Cependant, rajoutant des dizaines d’articles par semaines, je me suis rendu compte qu’il manquait quelque chose. Quelque chose qui pourtant est essentiel : la vie de tous les jours. Cette vie que mes amis m’envient, qui attire la curiosité de la famille. Elle est aussi importante que le café de 2h15 l’est vis à vis du gâteau d’anniversaire : tout aussi indispensable (bien que je vienne de prendre mon café, à 15h57, on comprendra la comparaison)

Alors pour un premier article, je voudrais simplement souhaiter la bienvenue à tous les visiteurs qui passeront par là, qu’ils deviennent accroc ou critiques, qu’ils aiment ou qu’ils s’enfuient, bonne visite à vous tous !

Ah et, au fait, pour apprendre le chinois, c’est par ici :

www.methodecrampe.com

Cédric Beau

Nourriture chinoiseold

L’eau (non potable) en Chine

03/06/2018 — by Cédric BEAU

Publié le 8/05/2008
Dernière mise à jour le 3/06/2018

Au sujet de l’eau non potable en Chine

chine-eauA la recherche d’une idée pour un premier post sur le superbissime et extraordinaire blog chine (restons modestes), je me suis vu confronté au mystère de la page (web) blanche des grands auteurs de tous temps.

Cette idée ne voulait pas venir.

Tout comme l’eau de nos robinets n’a soudainement plus voulu couler. Quelle comparaison extraordinaire, me suis-je dis (d’aucuns ne partageront pas mon avis, peu importe).

En effet, aujourd’hui l’eau nous a été coupé.

Encore un qui n’a pas payé ses factures, entends-je déjà dire. Que néni, sacrebleu! Votre étonnement ne sera surement pas aussi prononcé que le mien le fut, mais oui, c’est possible en Chine, on vous coupe l’eau sans dire mot! Pas un coup de fil, pas une annonce dans la boite au lettres ni sur le si beau tableau d’informations de la résidence.

Les fourbes !

eau chineRegardant mon amour d’un regard autant ahuri que celui du chat lorsqu’il ne peut attraper sa queue, cette dernière me répondu sur le ton le plus naturel et posé possible:

“Bah ca va revenir, ce soir ou dans quelques jours”, avant de se remettre aux activités préalablement entamées.

Ici, l’eau n’est pas potable, nous avons donc notre bonne vielle machine couverte de sa bonbonne de 19 litres à portée.

Du coup, pas de raison de s’affoler.

Une histoire de concombres

Mais je n’aurais par avant jamais pu imaginer que l’on ai autant besoin d’eau. La vaisselle, la douche, tout le monde y pensera en quelques secondes et pourra s’en passer, se contentant d’une mine agacée. Mais est-ce que quelqu’un à pensé que je devais laver mes concombres fraîchement dégorgés, afin de pouvoir y ajouter la vinaigrette maison?

Cette eau, elle finira par revenir, elle sera de couleur jaune ou brique. Mais après l’avoir fait coulée 30 secondes, tout sera rentré d’en l’ordre. Quelle aventure !

En conclusion, aujourd’hui, j’ai lavé mes concombres à l’eau de source.

Y’a toujours une solution.

Comme pour apprendre le chinois. Parfois on se dit que tout est foutu, qu’il faudra attendre la retraite pour pouvoir s’y mettre.

Alors qu’en fait non, il existe un plan B :

www.methodecrampe.com

Cédric Beau

Chinoisold

Traverser la Chine à vélo : Le projet totalement dingue d’un de mes élèves

05/02/2018 — by Cédric BEAU

Marcel est un gars bizarre…

Il s’est mis en tête de traverser seul, et à vélo, les provinces du Yunnan, du Sichuan, et une partie du Tibet…

Ça fait quand même 3000km!

C’est dingue comme projet!

De la folie ?

N’allez pas croire, il sait ce qu’il fait :

Préparation physique, test du matériel en conditions réelles, formation au chinois (avec la méthode Crampe, bien entendu!) et cinématographique… :

Rien n’est laissé au hasard.

Au final, Marcel n’est peut être pas si bizarre :

Marcel est plutôt très bien organisé

Il est surtout plein de volonté

C’est un gars… fascinant.

Respect.

Découvrez son histoire et échangez directement avec lui, et plein d’autres passionnés comme vous et moi, dans le groupe Facebook “Apprendre le chinois avec Cédric Beau”

Lien direct vers le groupe :

https://www.facebook.com/groups/apprendrelechinois/

À tout de suite !

Cédric Beau
Créateur de la Méthode CRAMPE © pour apprendre le chinois

P.S. : Pour les cours en ligne, c’est ici :

http://www.methodecrampe.com

Culture chinoise [n]old

Mon Problème Pour Progresser en Calligraphie Chinoise :

07/08/2015 — by Cédric BEAU

La calligraphie chinoise, j’adore ça. Mais le souci (tout en étant son point fort), c’est que c’est un art. Et rien que pour les traits de base, on peut passer des décennies à les perfectionner.

Il faudrait donc, dans le meilleur des mondes possible, pouvoir y consacrer un petit peu de temps régulièrement, de manière quotidienne ou hebdomadaire.

Plus d’infos si vous n’y connaissez rien du tout : Calligraphie chinoise sur Wikipédia

Culture chinoise [n]old

Que faut-il prévoir avant de partir en Chine ? Argent, papiers et choses indispensables :

18/07/2015 — by Cédric BEAU

wKgB4lKcQeKAYsXoAAoyRy8TTL059-960x640.jpeg

Il faut absolument avoir son passeport, toujours sur soi ou alors une photocopie. Ca, vous y aviez sûrement déjà pensé, alors passons au concret :

Il faut avoir une assurance. Si vous êtes en touriste il a une assurance touriste et si vous êtes là sur le plus long terme, prenez une assurance santé, vraiment je vous le recommande.

Parce que la santé ça coûte cher en Chine. Les hôpitaux c’est un business…

Si vous vous faites hospitaliser et que vous n’avez pas d’assurance santé, l’autre jour j’ai vu un gars qui s’était cassé le pied en jouant au foot, et bien vous êtes dans la mouise si vous n’avez pas une bonne couverture.

C’est terrible, car c’est la même chose pour les chinois : si vous n’avez pas d’assurance (ou le plus souvent, si vous n’avez pas beaucoup d’argent), vous n’aurez pas de lit, pas de soins, et on vous priera de quitter les lieux.

L’assurance santé c’est donc très, très important. Je pense que c’est vraiment ce qu’il faut prévoir si vous partez sur le long terme.

Prévoyez ça avec la prime mobilité, moi je suis chez William Russel (que je ne recommande pas, je pense passer chez April), ou avec n’importe quels trucs spéciaux pour les expatriés et les gens qui voyagent, vous regretterez pas de l’avoir pris si jamais vous avez un problème.

La somme investie c’est rien par rapport à ce que ça peut vous faire gagner en facilité sur place. Parce qu’une bonne assurance, lorsque que vous avez un problème, dispatche quelqu’un qui parle chinois pour faire l’interface avec vous, ou bien alors un traducteur/interprète dans l’hôpital ou n’importe quoi.

Et ça change la vie. Du coup ça revient assez cher pour toute ma famille mais juste après avoir pris l’assurance internationale, le bébé avait fait une pneumonie.

Ah oui, en Chine ils ont toujours tendance à exagérer les trucs, surtout si ils voient qu’on a l’air d’être quelqu’un qui a un petit peu d’argent, ils se disent hop là il faut hospitaliser, il faut, il faut…

Donc on a hospitalisé quand même mais avec l’assurance, non seulement j’ai été remboursé mais en plus on avait eu quelqu’un qui a été l’interface avec la clinique et le directeur de l’hôpital et on a été dans la meilleure chambre de l’hôpital.

Troisièmement, une petite somme d’argent : toujours avoir une petite réserve en liquide au cas où la carte bleue marche pas. C’est des choses qui arrivent et c’est d’ailleurs super chiant quand ça arrive.

Moi j’ai la chance d’être à la HSBC et c’est toujours pratique quand on est à l’international et qu’on retire à un distributeur il y a pas de frais. Et si on vire d’un compte HSBC français vers un compte HSBC chinois il y a pas frais non plus. Ça prend quelques jours mais c’est super.

Parce que si jamais il y a un problème on peut toujours prendre sa carte occidentale et retirer en Chine.

Une fois j’avais eu un problème avec la HSBC France. J’avais fait un virement de France à Chine et il avait été bloqué, donc j’avais 1000 euros bloqués entre la France et la Chine. Il a fallu attendre 2 semaines avant que l’argent revienne en France. Mais à part ça, rien à redire. Je suis désormais à la HSBC Hong Kong depuis ma décision de ne plus vivre en France.

Enfin bon, pour en revenir à nos poumons : des fois il y a des problèmes qui arrivent et dans ce genre de situations si on a pas une petite réserve en cash on est tout simplement cuits. Cette réserve, il ne faut pas y toucher du tout sauf en cas de problème énorme :

C’est-à-dire si on a plus d’argent pour vivre, manger, payer le loyer…

Pour moi, c’est l’équivalent de 3 jours d’hôtel ou quelque chose comme ça, pour le jour où il y a un problème comme moi à cette époque, et bien vous êtes sauvé.

Lors de mon aventure, je n’avais pas cette réserve. Du coup j’avais emprunté de l’argent à des amis… Ca fait moins pro, mais ça marche aussi (si vous avez des amis sur place).

Pour les autres choses indispensables, il y a pas mal d’outils que j’utilise, comme par exemple le sèche-cheveux de voyage qui a plein d’utilité, j’en avais fait un article sur le blog Chine il y a pas longtemps mais c’est pas des trucs qui sont indispensables.

Il y a aussi d’autres trucs pratiques en voyage comme une multiprise avec un adaptateur électrique international.

C’est super utile comme truc, surtout quand on est chinois et qu’on va en France d’ailleurs, parce que généralement les appareils français on peut les brancher sur les prises en chine, par contre l’inverse n’est pas possible.

Autre truc pratique, le modem 3G et LAN vers Wifi pour avoir internet partout qui m’a beaucoup aidé en Hongrie.

Donc le reste ce sera du pratique. Pour l’indispensable il faut juste ça. Après, du bon sens et un appareil photo pour se faire plaisir 🙂 .

oldPodcasts #LCLCCCV

Préparer un voyage sac à dos à travers la Chine : les indispensables

26/05/2015 — by Cédric BEAU

#LCLCCCV épisode 100 [spécial] ! :

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Claudia et Michael pour le 100ème épisode #LCLCCCV (déjà !!). Ces deux canadiens originaires de Montréal se sont mis en tête de traverser la Chine du Yunnan à Beijing en mode “sac à dos”, et ils vous racontent leur histoire, de la préparation à l’apprentissage du chinois. Comment ça se passe concrètement, un voyage sur plus d’un mois en Chine?

Et pour fêter ça, on enregistre en vidéo !

Merci à tous les auditeurs du podcast #LCLCCCV, sans vous je ne serais jamais arrivé jusqu’au podcast 100. Prochaine étape, le numéro 1000? 😀

Des rizières du Yunnan à la modernité de Taïwan en faisant un gros crochet par la muraille de Chine à Beijing -et ce après avoir traversé tout le pays en train-, souhaitons un excellent voyage à Claudia et Michael!

Culture chinoise [n]old

Chine : Deux astuces pour lutter contre les préjugés

14/05/2015 — by Cédric BEAU

14181847070-960x720.jpg

Quand vous écoutez des informations sur la Chine, vous-êtes vous déjà demandé comment distinguer le vrai du faux?

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de vous rendre compte qu’une info donnée dans les médias, dans un bouquin, racontée par un journaliste, est en fait complètement bidon?

En général, on s’en rend compte en échangeant avec des natifs, ou en se rendant sur place.

Si on a tous des idées éronnées sur la Chine, c’est pas vraiment notre faute. Au final, peu d’entre nous ont la chance de pouvoir aller voir directement sur place ce qu’il en est vraiment.

Mais lorsque vous vous rendrez sur place et que vous raconterez à vos proches ce qu’il en est vraiment, une bonne partie de ceux-là vont vous dire que vous êtes un menteur…