Mon avis sur le traitement médiatique français sur le crédit social chinois?

Après avoir vu de nombreux reportages francophones au sujet du crédit social chinois je constate une chose c’est qu’ils manquent toujours d’objectivité, beaucoup de mythes et peu de réalités.

Pour aller plus loin dans l’analyse, nous allons prendre comme exemple concret le reportage qui a été diffusé il y a peu sur la chaîne LCP: « Ma Femme a du crédit ».

Déjà la 1ère remarque se trouve sur la mise en scène et l’ambiance qui sont mises dans le reportage, qui est comme par hasard fait d’une musique angoissante ainsi que de couleurs froides. Le But? Dire qu’on est en Chine donc c’est forcément malsain.

Ensuite venons sur le fond, bien qu’il y a des choses très intéressantes dans ce reportage beaucoup de choses me dérangent comme le fait de mélanger des sujets qui n’ont rien avoir le sujet du crédit social.

Ainsi, on va vous parler du nombres de caméras, de la reconnaissance facial d’application privée (type Face ID sur Apple), des points Alipay (comme si en France on prenait vos nombres de points de fidélités chez Air France), des passages piétons (? Non je vous jure ce n’est pas une blague).

Par contre, on ne va pas vous dire que le crédit social chinois est un outil d’ordre financier qui s’applique principalement aux entreprises. On ne va pas vous dire non plus qu’il y a des systèmes similaires dans la plupart des pays. N’y a t’il pas des interdits bancaires en France? Est il facile d’emprunter de l’argent si vous avez le statut de Freelance en France?

Ce qui me dérange réellement dans ce genre de reportage c’est qu’on traite la Chine différemment des autres pays, car pour moi il y a des sujets intéressants comme la multiplication des caméras sauf que c’est une tendance internationale et non une tendance uniquement chinoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.