main

Du chinoisold

Prononciation du chinois

09/11/2010 — par Cédric BEAU

Alors que j’enseigne le chinois (en tant que prof, mais aussi avec ma formation au mandarin en ligne), je pensais au départ que ce qui poserait le plus de problèmes aux étudiants ou autres adultes débutants serait la prononciation des initiales suivantes :

Prononciation d'une consonne rétroflexe

z qui se prononce tz ou dz
– zh
qui se prononce dj
– c
qui se prononce ts’ bien expiré
ch qui se prononce tch’ là aussi expiré

Ou encore que ce serait la différence du u qui se prononce parfois ou ou exceptionnellement u comme en français (après y, x, j, q)

Mais que néné néni ! C’est encore et toujours l’irrésistible r qui résiste contre l’envahisseur. Ce fameux J rétroflexe qui n’a pas tellement d’équivalent français (mais qui en fait n’est qu’un j prononcé avec la langue légèrement redressée vers le palais).

Si vous avez du mal avec ces caractères si courants tels que rang ou ren, alors prononcez le simplement comme un j! Ren se prononcera alors jeune (sans insister sur le e final), et rang comme Jean (avec une presque prononciation du g final !

Citation de Wikipédia pour le terme rétroflexe : Une consonne rétroflexe, ou plus brièvement une rétroflexe, désigne, en phonétique articulatoire, une consonne dont le lieu d’articulation se situe au niveau du palais et dont l’organe constricteur est la pointe de la langue, dirigée vers le haut et l’arrière de la bouche.

Le r chinois est une fricative rétroflexe voisée – voir l’article sur Wikipédia ici aussi

Pour avoir toutes les astuces et découvrir le chinois, le parler dès les premiers jours de formation, cliquez ici et découvrez ma méthode

One comment

Comments are closed.