main

Culture chinoise [n]EG

Banane et Oeuf : chinois français et français chinois

09/02/2010 — par Cédric BEAU

chinois français et français chinoisUn terme amusant à connaitre, car vous allez pouvoir l’entendre de temps en temps : “Banane”.

Non, il ne s’agit pas du fruit :

Qu’est-ce qu’une banane pour un Chinois ?

Supposons que vous soyez d’origine chinoise, que vous marchiez dans les rues, et que … vous parliez anglais, êtes habillés en convers avec votre vrai sac Louis Vuillon, et une belle petite paire de vraies Ray Boon :

Alors, vous êtes une banane.

Tout comme les “chinois français” : Des personnes vivant en France et ayant la nationalité française, mais qui sont d’origine chinoise ou asiatique…

Vous l’avez compris, une banane, c’est “jaune” à l’extérieur, mais “blanc” à l’intérieur.

Mais voila t’il pas que l’on me pose une question : “tu vois, là, c’est une banane, mais toi tu es blanc, et tu pense comme les jaunes, t’es quoi alors ?”

Les 中国通, tous ces occidentaux qui jaunissent à l’intérieur, tous ces sinophiles, sont-ils du coup des oeufs ?

Blanc à l’extérieur (et une bonne couche quand même), mais un coeur jaune fondant et moelleux à l’intérieur…

Avec la coquille pour le bronzage?

Je ne sais pas si ce terme existe, mais l’illustration est intéressante 🙂

Je suis un oeuf marié à une banane. 😂

Quoi qu’il en soit, si toi aussi tu es un oeuf qui a envie de faire grossir son jaune interne, ou une banane qui voudrait être un peu moins blanche, en approfondissant la culture chinoise et l’apprentissage de la langue…

Alors ce qui est derrière ce lien va t’intéresser :

https://bit.ly/2JnWpff

Regarde maintenant avant que ça soir retiré 😉

8 comments

  • bananako

    09/02/2010 at 13:39

    Love it! Thanks Cédric! La banane et l oeuf devrait se rencontrer un jour pour parler gastronomie! A bientot! 🙂

  • lhddt

    09/02/2010 at 15:21

    Même pas mal !
    Même pas besoin de changer les couleurs..

    Un blanc et un jaune comparent leus qualités respectives et le chinois répond “Mais tu sais, l’oeuf dont tu parles, qui est fait de blanc et de jaune.. quand je le bat, après coup, il ne reste plus que du jaune!”

  • EMMANUEL

    09/02/2010 at 22:12

    Il y a tout de même quelque chose que je voudrais comprendre une bonne fois pour toutes: pourquoi surnomme t-on les Chinois et les asiatiques en règle générale les jaunes? Déjà, ils ont peau mâte et encore cela varie beaucoup suivant les provinces et pays du sud-est asiatique. Il y a vraiment un truc qui me choque là-dedans. Vous me pardonnerez ma naïveté maladroite et mon coup de gueule. Ce n’était pas le but de mon post.

    Amitiés Franco-Chinoises

    EMMANUEL

  • Chine

    10/02/2010 at 10:03

    @bananako : Héhé, de rien, et bon appétit bien sûr ! J’ai failli aller à Maison et Objet, la prochaine occasion sera la bonne !

    @LHDDT : Effectivement, il ne reste plus que du jaune, et c’est inévitable 😀

    @Emmanuel : C’est la nature humaine de classer. Jaune n’est pas forcément péjoratif. Nous, nous sommes les blancs, et pour les chinois, on est assimilable à des fantômes… C’est inévitable.

  • Chine

    10/02/2010 at 10:06

    @Sebastien Jouin Merci pour ta trouvaille, étant donné que “oeuf” pouvait être assimilable à 混蛋, 懒蛋 ou d’autres choses moins poétique, il propose “nai huang bao! (奶黄包)”.

  • @sebjouin

    10/02/2010 at 10:43

    Pas de mérite, on se posait la question avec ma femme depuis un bon moment. L illumination est arrivée hier au diner 😀

  • EMMANUEL

    13/02/2010 at 17:45

    Ah bon, c’est inévitable?

    Excuses-moi alors mais on a vraiment pas la même conception des rapports humains alors.
    Mais bon, après tout, chacun voit le monde selon son prisme. Cela m’est égal. Enfin, pour être honnête, traiter un asiatique de jaune, j’appelle cela tout bonnement du racisme, ni plus ni moins si tu veux on avis personnel.

    EMMANUEL

  • Chine

    13/02/2010 at 23:02

    En effet, à chacun sa conception des choses, pour moi, appeler quelqu’un “jaune” n’est pas forcément “traiter”! Comme j’appelle souvent l’un de mes amis “gros”, l’autre “biloute” ou comme un père appellera sa fille “ma puce” (il ne la traite pas de naine, et personne n’ira lui dire qu’il fait de la discrimination envers les jeunes)…

    Surtout qu’en l’occurrence, lorsque l’on parle de “banane” et de “jaune”, ce sont ici des termes employés par les chinois eux-mêmes.

    Enfin, dans mes relations et autres personnes de connivence, pas de racisme. C’est pas forcément pareil partout, je l’admet.

Comments are closed.