main

Buzz ChineDu chinoisold

Vuvuzela en chinois

14/06/2010 — by Cédric BEAU

L’instrument fait débat auprès de la Fifa, c’est bien le vuvuzella. Mais comment ça se dit en chinois ?

Vuvuzela呜呜祖啦 (wu wu zu la)

呜呜 représente le sifflement, ce n’est pas anodin

est synonyme de patrie (祖国) ou d’ancêtres (祖辈,祖父…), ça va bien avec l’aspect “tradition”

indique le bruit (哗啦), un jacassement (叽里呱啦), ou un fait à intervalles réguliers (哩哩啦啦)

Bon, pour moi c’est plutôt 咽 (des sanglots), parce que tout ce vacarme dans ma télé, c’est insupportable ! Hélas, c’est pas encore interdit dans les stades (Hélas : 呼 / 呼哀哉), et ne le sera peut être jamais

Pour apprendre encore plus de choses sur le chinois, découvrez ma formation au chinois, simple et efficace

Du chinoisInternet Chineold

Facebook chinois : renren (anciennement xiaonei)

04/06/2010 — by Cédric BEAU

Connaissez vous le facebook chinois ? Je m’y suis créé un compte ! Alors vous tous qui êtes fan de chinois, n’hésitez pas, 把我加为好朋友吧 !

Si l’inscription en chinois vous semble difficile, c’est que vous n’avez pas encore découvert ma formation au chinois! En quelques jours vous pourrez déjà vous inscrire sur le site et commencer à échanger avec des millions de chinois.

Facebook chinois

Du chinoisoldUniversité

S’inscrire à une université chinoise

04/06/2010 — by Cédric BEAU

FudanAh que de souvenirs quand je lis cet article de sylvain sur Huo-huli.com. L’inscription à l’université de Fudan (Shanghai), j’ai fait ma première en 2006, où j’avais fait un mois de Short term program, et que j’avais assimilé suffisamment de bases et de vocabulaire pour pouvoir faire un pied de nez aux premières années de DUFL ou de LV3 chinois…

Bientôt un nouveau membre dans la jeune association des anciens étudiants de Fudan en France 🙂

Vous n’avez pas la possibilité de vous rendre en Chine et souhaitez apprendre le chinois rapidement? Découvrez ma Méthode de chinois

Du chinoisold

Proverbe chinois

03/06/2010 — by Cédric BEAU

Alors que j’errais sur le ouaibe, et que je lisais quelques tweets sur la Chine, je suis tombé sur le proverbe chinois suivant :

Proverbe Chinois: Si nous avons chacun un objet et que nous les échangeons, nous avons chacun un objet.

Et là je me suis dit que je reprendrais bien un verre de 白酒 ! Heureusement que je suis tombé sur une bonne blague chinoise pour remonter le niveau !

La culture chinois vous intéresse? Découvrez la dans une formation rapide : la méthode Crampe

Du chinoisold

Apprendre le chinois en s’amusant

23/05/2010 — by Cédric BEAU

Vous souhaitez apprendre le chinois, vous avez peut être déjà dépensé des dizaines d’euros en livres et autres méthodes, mais il vous manque ce petit zeste de motivation qui donnerait du sens à cet apprentissage? Pourquoi pas profiter de ces quelques idées afin de vous pousser vous même à approfondir la langue de l’empire du milieu :

Apprendre le chinois en s'amusantDécouvrez les bases du chinois avec ma formation en ligne, et apprennez le chinois, avec des chinois. Il existe désormais une version française de QQ, sinon vous avez toujours la version internationale, avec la possibilité de mettre votre contact en mode “public” (un peu comme le “skype me” de Skype). Précisez que vous êtes francophone, et mettez quelques mots en chinois pour montrer votre volonté d’approfondir un échange avec un(e) chinois(e), et les contacts fleuriront en quelques jours ! Si ils ne fleurissent pas, vous pouvez toujours poster un message sur l’un des nombreux forums franco-chinois. D’aucuns préconisent celui de Chine-Nouvelle.com, moi je préfère orienter les gens vers Myfrfr.com (Forum), voire même vers une solution payante (6€) : mylanguageexchange.com. Je recommanderais bien mon Forum, mais il n’est pas encore assez visité 😛

Apprendre le chinois, en chanson. Pour ça par contre, Chine-Nouvelle.com est super, Olivier nous propose plein de chansons commentées avec traduction et prononciation. Rien de tel que de comprendre ce que vous chantez pour retenir du vocabulaire et des tournures de phrases.

Apprendre le chinois, en vidéo. Alors là, par contre, y’a pas photo. Regarder des films en VOSTF ou VO sous-titrée anglais, rien de tel pour votre compréhension orale (听力). Je recommande souvent le streaming sur QVOD avec Tom365.com . Mais il faut pouvoir comprendre l’anglais, il n’y a aucun sous-titre français. Pour avoir ces derniers, rien de tel que d’acheter votre DVD préféré ou d’aller directement voir les films en VOSTF au cinéma !

Vous aussi, vous avez quelques astuces pour apprendre le chinois en s’amusant ? N’hésitez pas ! Je les recense dans ma formation au chinois en ligne!

Du chinoisoldShanghaien

Dire bonjour en shangaïen

09/04/2010 — by Cédric BEAU

ShanghaienJe me suis dit, je vais mettre 100 phrases d’un coup, ça leur ferra les pieds. Mais c’est pas très marrant, et pas très motivant pour apprendre une langue / un dialecte. Nous allons donc commencer doucement avec le mot de vocabulaire le plus important dans n’importe quelle langue : bonjour (ou “salut” pour les plus jeunes :P). C’est comme dans ma formation au chinois en ligne, bien commencer, pour mieux progresser (et plus rapidement par la suite, surtout!)

Pour dire bonjour en mandarin, on dit 您好!(ni hao, ou nin hao) mais en Shanghaien, alors, comment dire ?

Déja, il faut savoir comment l’écrire, car si la prononciation est différentes, les caractères peuvent l’être aussi, comme nous l’avons vu dans l’introduction au cantonnais et guiyanghua.

Bonjour en shanghaien s’écrit donc 侬好. Pour la prononciation, et avec la romanisation que nous avons vu précédemment : Non-hô !

Entraînez vous à la prononciation avec le son : Cliquez ici pour l’écouter !. Et ici pour découvrir plein d’autres mp3 dans ma méthode en ligne.

Du chinoisold

De la logique des dialectes ?

09/04/2010 — by Cédric BEAU

Photo GuizhouJuste avant de vous poster les premières phrases de Shanghaien, je vous tiens en haleine avec une nouvelle découverte que j’avais faite par le passé. Dans le Guizhou, il y a des cascades impressionnantes (cf. photo). Et ce lieu célèbre s’appelle 黄果树. En traduction littéraire, nous avons donc Jaune/Orange | Fruit | Arbre. Ce lieu s’appelle huang guo shu car il y a plein d’arbres à fruits tout autour.

Quel arbre irait nous faire des fruits oranges ? Un oranger (pardi !). Alors qu’en mandarin standard l’orange se dit 橙子, curieusement, les chinois de Guiyang et du Guizhou appellent une orange une orange. Comme nous quoi !

Découvrez en plus sur la logique du chinois en l’apprenant facilement et rapidement : ma méthode

Du chinoisold

De la phonologie du Shanghaïen : les voyelles et consonnes finales

08/04/2010 — by Cédric BEAU

Suite du post de la phonologie du Shanghaien : les consonnes :

a, o, e, i, u
Ce sont les 5 voyelles les plus fréquentes, elles correspondent aux voyelles espagnoles, japonaises, italiennes et roumaines, e est entre é et è plutôt comme un è ouvert, (sauf e dans les syllabes fermées), o est toujours ouvert (comme «o» dans protocole ), u se prononce principalement comme ou en français, sauf s’il suit i, y, j, dj, ch, x, alors il se prononce comme u en français

e
Il se prononce comme un e muet /ə/ dans les syllabes fermées (sauf si présence d’un r qui indique un ton).

eu, au
Comme en français : deux, peu, saut, taux. “au”
ou sera transcrit en “oo” pour plaisir les anglophiles.

oe
Ressemble au /œ/ français (e dans l’o) dans « œil » ou au oe allemande dans « goetze » , mais se prononce du fond de la gorge, comme oe en anglais dans «toe, hoe,»
Attention : c’est une voyelle simple (monophtongue).

ü (iu et yu)
Elle est l’égale du u français, mais il y a des difficultés à utiliser ü, car il n’y pas de moyen de lui mettre les accents pour indiquer les tons, alors normalement nous utilisons iu à la place. Dans le cas où iu suit : j, dj, x, ch, gn, y nous utilisons le u simple, car en shanghaïen : djou, jou, gnou, xou(chou), chou(tchou), you n’existent pas.

-y
Est utilisé comme voyelle uniquement quand elle suit : S ou Z (inclus tz, ts, dz), cela équivaut à «si» en mandarin, «su» en japonais, et ressemble un peu à l’y en polonais. La voyelle –y est presque silencieuse ou ressemble à un “zzzz“.

Les consonnes finales :

-n
A même valeur qu’en français, il indique les voyelles nasales, par exemple in se prononce comme dans tchin-tchin.

-q
C’est un k glottal, ressemblant aux q arabe, hébreux et mongol.

-l
Le l final n’exite que dans le cas de : el(êl). Avec e étant un e muet /ə/.

Apprenez vous aussi le chinois, et suivez mes traces (en plus rapidement^^) grâce à mon enseignement du chinois en ligne

Du chinoisold

De la phonologie du Shangaïen : les consonnes

08/04/2010 — by Cédric BEAU

Voila, c’est parti pour découvrir ensemble le shanghaien. J’ai vu que mon ami avait fait publié son travail sur d’autres blogs, nous étudierons donc plus en profondeur les différences entre le chinois mandarin standard et le wu shanghaien.

On adopte ici la romanisation du shanghaïen (en chinois 吴语拉丁式注音法), le Fawu.

La première différence se retrouve déjà dans la prononciation : le shanghaïen possède des consonnes sonores :


/b/ sonore /p/ non aspiré /pʰ/ aspiré
Shanghaien

b

p

ph

Français b p /
Anglais b / p
Pinyin / b p

Pour ce qui est du reste des consonnes initiales :

B

P

Ph

V

F

M

Mh

D

T

Th

N

Nh

G

K

Kh

R

H

Ng

(Nk)

(Dz)

Tz

Ts

Z

S

L

Lh

Dj

C(tj)

Ch(tx)

J

X

Gn

Kn

W

U

Y

I


b, d, g, dj, dz, z, v, m, l, s, f,

Ils sont les mêmes qu’en français, le  g est toujours “dur” (jamais prononcé comme un “j“)ont même comme en français ou en anglais.
De même, le s est toujours sourd, il ne sera jamais prononcé comme un z.

p, t, k,
Les prononcer comme français, ne pas les aspirer

Ci
A prononcer comme « tj », a l’italienne

h
Il est aspiré comme en anglais ou en allemand.

Lorsque le h suit p, t, k, c, (les occlusives), le h indique des consonnes sourdes aspirées. Par exemple : ph, th, kh, ch, correspondent à p, t, k, ch,anglais.

Lorsque le h suit les consonnes sonores non occlusives, le h indique des assourdies, il s’agit de l, m, n, v, z : lh, mh, nh, sont les assourdies de l, m, n. Les vh, zh, sont les consonnes spirantes ( approximantes ) et assourdies de v et z.

r
C’est la consonne sonore de h, elle ressemble au R français, mais en plus glottale.

gn
A même valeur qu’en français et italien, l’assourdie de “gn” est “kn”.

tz
Correspond à tz français non aspiré, ts est son homologue aspiré.

x
Se prononce ch en français, comme x en basque, portugais et mandarin.

w, y ( sauf y si elle suit s et z)
Elles sont considérées comme des consonnes sonores. Par exemple : donyan (de même) se prononce don+yan, pas do+nya. Leurs homologues sourdes sont u et i. Les valeurs de Y et I sont différentes, elles correspondent à « j » et « i » en néerlandais, de même que w et u.

j
Se prononce selon la façon franco-portugaise. Par contre, dans les syllabes non accentuées, j est souvent mais pas toujours converti comme le j allemand et y en français.

ng(Ŋ)
Correspond au “ng” en vietnamien, est un n vélaire.

L’apostrophe «’»
Elle est utilisée pour séparer deux syllabes dans un mot où il existe de l’ambiguïté. Exemple: don’i (d’accord) se prononce don+i, pas do+ni; thi’ngu (cygne) se prononce thi+ngu, et non thin+gu

Vous aussi, suivez mes pas, et apprennez le chinois. Je vous guide pas à pas!