main

Du chinoisold

Etre en chinois

11/12/2010 — by Cédric BEAU

Ah lala, les français et leurs auxiliaires être et avoir, c’est dur dur pour les chinois. En effet, en chinois, les structure grammaticales sont tellement simples que la plupart du temps il n’est pas nécessaire d’ajouter un auxiliaire “être” en chinois.

“Je suis beau”, se dira ainsi en chinois “Je beau”. Pourquoi s’embêter avec un auxiliaire? La traduction en chinois sera donc 我帅 et non pas 我是帅 !

(pinyin shì) est donc le verbe être en chinois, mais s’il vous plait, évitez les traductions au mot à mot !

Découvrez combien le chinois est simple, grâce à mes astuces pour apprendre le chinois

Du chinoisold

Lire les news Hi Tech en chinois

16/11/2010 — by Cédric BEAU

Salutation, si vous êtes ici, c’est que vous avez quelques bases en chinois (ou que vous cherchez à en avoir, dans ce cas, hop : la méthode infaillible pour apprendre rapidement le chinois). Et pour tester son niveau en chinois, rien de tel que de lire la presse.

Lire la presse économique ou politique en Chinois, c’est parfois un peu rébarbatif. Ce que les gens aiment ces temps-ci, c’est avoir des actualités sur les produits Hi Tech (comme on en trouve notamment sur le très bon blog Chinitech).

Et pour être toujours à la source, c’est en Chine qu’il faut aller. Si vous n’avez pas la possibilité, vous pourrez toujours être le premier informé en lisant les articles de presse ou de blogs en chinois.

Cependant, certains termes pourront vous poser problème, des termes spécifiques tels que Xia Cai 下載 (télécharger) par exemple.

Si vous lisez un peu l’anglais, je vous recommande donc le très bon article de ChineseHacks ici : http://chinesehacks.com/news/16-words-to-get-you-started-reading-technology-news-in-chinese/

Buzz ChineDu chinoisold

Le professeur Kuing Yamang n’existe pas

09/11/2010 — by Cédric BEAU

Si si, c’est bien vrai, à plus de six mois après la publication de la fausse interview du professeur Kuing Yamang (cf), les mails continuent de pleuvoir, les chaînes s’en donnent à cœur joie, et la presse continue de reprendre cette interview qui en fait ne parlait que de l’exposition universelle de Shanghai.

Le professeur Kuing Yamang est un personnage fictif (nom réel du Chinois : Wu Jianmin), portant en fait le nom d’un gâteau aussi breton que l’est l’auteur de ce canular (Kouign Amann).

Nous autres -sinisants, sinophiles ou chinois- pouvons savoir que c’est un canular, car bien que les pinyin Ya et Mang puissent donner des caractères chinois, Kuing n’est pas une composition possible d’initiales + finales en pinyin (bah oui, faut bien faire un lien avec le thème du Blog quand même ^^) !

Pour ceux qui ne font pas de chinois (il est temps de vous y mettre, cliquez ici et découvrez ma formation en ligne), ils auraient cependant pu au choix :
– vérifier leurs sources (trop dur)
– remarquer que c’était un peu trop énorme pour être vrai (mais bon, plus c’est gros, plus ça passe, qu’on dit)

Une seconde vidéo avec Vladimir Roscoff -président Russe, ben voyons- y avait d’ailleur fait suite. Et là encore, pas la peine d’avoir fait du Russe pour savoir que Roscoff est une ville du Finistère… A ma connaissance, les journalistes ne se sont pas laissés duper par cette seconde vidéo, alors que la première continue à passer à la télé, notamment dans des interviews…

A première vue, l’affaire Kuing Yamang n’a pas fini de faire parler d’elle…

Soit dit en passant, les messages passés donnent à réfléchir 😉

Du chinoisold

Prononciation du chinois

09/11/2010 — by Cédric BEAU

Alors que j’enseigne le chinois (en tant que prof, mais aussi avec ma formation au mandarin en ligne), je pensais au départ que ce qui poserait le plus de problèmes aux étudiants ou autres adultes débutants serait la prononciation des initiales suivantes :

Prononciation d'une consonne rétroflexe

z qui se prononce tz ou dz
– zh
qui se prononce dj
– c
qui se prononce ts’ bien expiré
ch qui se prononce tch’ là aussi expiré

Ou encore que ce serait la différence du u qui se prononce parfois ou ou exceptionnellement u comme en français (après y, x, j, q)

Mais que néné néni ! C’est encore et toujours l’irrésistible r qui résiste contre l’envahisseur. Ce fameux J rétroflexe qui n’a pas tellement d’équivalent français (mais qui en fait n’est qu’un j prononcé avec la langue légèrement redressée vers le palais).

Si vous avez du mal avec ces caractères si courants tels que rang ou ren, alors prononcez le simplement comme un j! Ren se prononcera alors jeune (sans insister sur le e final), et rang comme Jean (avec une presque prononciation du g final !

Citation de Wikipédia pour le terme rétroflexe : Une consonne rétroflexe, ou plus brièvement une rétroflexe, désigne, en phonétique articulatoire, une consonne dont le lieu d’articulation se situe au niveau du palais et dont l’organe constricteur est la pointe de la langue, dirigée vers le haut et l’arrière de la bouche.

Le r chinois est une fricative rétroflexe voisée – voir l’article sur Wikipédia ici aussi

Pour avoir toutes les astuces et découvrir le chinois, le parler dès les premiers jours de formation, cliquez ici et découvrez ma méthode

Buzz ChineDu chinoisold

Ces stars qui se mettent au chinois

14/10/2010 — by Cédric BEAU

federerApprendre une langue étrangère, c’est presque une mode, entre Jim Carrey qui se met au coréen (Yes Man, Monsieur Oui) et Jackie Chan -Chen Long- au Japonais dans Rush Hour 3, le chinois ne fait pas profil bas.

En effet, aujourd’hui c’est l’AFP qui rapporte que Roger Federer, le célèbre Tennis-Man s’est mis au chinois et à suivit son premier cours.

“On y va étape par étape, ce n’est pas une langue facile, on a suivi un cours pour l’instant”, a expliqué le Suisse qui a pris une leçon privée avec son entourage proche, dont son entraîneur.

“La plupart ont abandonné après dix minutes et c’est moi qui ait fait les mots et les phrases, qui ait vraiment appris quelque chose, pas les autres”.

Vous aussi, suivez les pas de vos stars préférées, et mettez vous au chinois dès aujourd’hui!

Du chinoisold

Ordre des traits en Chinois : 5 règles d’or

05/10/2010 — by Cédric BEAU

Suite à mon précédent post rappelant l’importance du respect de ces règles (propreté, aisance de lecture du chinois manuscrit,…) voici un petit rappel des principales règles de l’ordre des traits en Chinois.

Le caractère s’écrit de haut en bas

Et de gauche à droite

Pour un caractère dans un “cadre”, ce dernier ne sera refermé qu’en dernier

La ligne verticale vient couper l’horizontale

Lorsqu’un caractère est composé lui même d’autres caractères plus simples, on les écrits un par un, en respectant les règles de bases ensuite (haut en bas, gauche à droite)

Il existe d’autres règles essentielles, et il y a même certains confits entre les règles, mais selon moi ces 5 règles que j’appelle “règles d’or” sont les principales, et si vous savez déjà respecter ces dernières, alors vous avez de solides bases en écriture du chinois.

Pour obtenir rapidement des bases en chinois, et vous débrouiller dans la vie en Chine en quelques jours, découvrez ma méthode de chinois!

Du chinoisold

Importance de l’ordre des traits en Chinois

05/10/2010 — by Cédric BEAU

Il est intéressant de voir à quel point les étudiants en chinois ne comprennent pas l’importance de l’ordre des traits. Alors que pour nous autres occidentaux, il nous paraît tellement logique d’écrire de la manière dont nous écrivons.

Le principe est pourtant le même, question d’esthétique, question de logique et de propreté (ne pas repasser la main sur un trait et éviter de faire d’inutiles traces sur ses feuilles par exemple).

Ecrire le chinoisMais j’ai trouvé le “truc” pour motiver les personnes à faire attention à ce point tellement important de la langue chinoise. Au départ, je parlais calligraphie, avec quelques exemples, “voyez ce caractère lié, qu’il est bio et esthétique”. Cela faisait son effet, mais ne durait qu’un moment…

“La solution” n’était pas si loin, il suffit de lire le chinois. Mais de lire le chinois manuscrit. Ainsi, en suivant le trait lié, et en connaissant l’ordre des traits, il est possible de le déchiffrer. Sans ces connaissances, la compréhension est très difficile.

Alors vous autres, qui apprenez le chinois, apprenez à lire le chinois des chinois, très bon exercice pour réviser l’ordre des traits ! Après tout, en français le principe est le même, personne n’écrit “comme dans les livres” !

Il existe une quinzaine de règles générales pour l’ordre des traits en Chinois, qui feront l’objet d’un futur article. Je les évoque déjà dans ma formation, si vous ne souhaitez pas attendre!

Du chinoisold

L’importance du cahier d’écriture en Chinois

01/10/2010 — by Cédric BEAU

Vous apprennez le chinois, que vous soyez étudiant ou autodidacte, procurez vous ce fabuleux outil que le cahier d’écriture. Je l’utilise beaucoup dans ma formation au mandarin en ligne

cahier ecriture chinoisLe chinois, vous le savez, est très facile à apprendre sur les points grammaticaux et oral, la seule difficulté qu’il vous reste à surmonter est l’écriture des caractères chinois (ainsi que leur mémorisation). Pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ?

Écrire un caractère quatre ou cinq fois de temps en temps est la meilleure technique que je connaisse pour les mémoriser. Le cahier d’écriture vous permettra de pratiquer cet exercice dans les meilleures conditions. Il vous rapellera, la plupart du temps, les règles de bases de l’ordre des traits en chinois, et vous offrira un “cadre” pour pouvoir écrire vos caractères de façon esthétique.

En effet, les caractères respectent des règles de symétrie, quoi de mieux qu’un carré découpé lui même en quatre cases pour tracer vos caractères ?

Par ailleurs, ces cahiers d’écriture du chinois sont souvent proposés à des tarifs très abordables (un peu plus d’un euro), ce qui les rend d’autant plus attractifs.

Je développe d’ailleurs tout un tas d’autres techniques de mémorisation du chinois dans ma formation, n’hésitez pas à la découvrir!

Du chinoisold

Adieu en chinois (spécial coupe du monde)

23/06/2010 — by Cédric BEAU

Alors, je sais que j’ai vu quelqu’un qui recherchait comment traduire au mieux l’adieu français en Chinois, mais j’ai malheureusement oublié qui. Espérant qu’il me lise, même si il y a peu de chance, étant donné que je n’ai quasiment pas fait connaître ce blog. C’est plus un tas de trucs qui me passent par la tête et que je souhaite retrouver plus tard…

Peu importe, j’étais sur renren (le facebook chinois), et étant fan de la page 法国国家队 (FFF, Férération française de football), je suis tombé sur ça :

Adieu en chinois

Une photo de Domenech, avec plein de commentaires tranchants, et comme unique titre 永别 (yong bie), le 永 de 永远 et la négation 别. C’est en effet la meilleure traduction pour un réel Adieu. Le sens est moins poétique qu’en français, car je le traduirait littéralement par “Plus jamais”…

En tous cas, supporter l’équipe actuelle, pour moi, plus jamais (来而不往,非礼也, comme le disais le vénérable Confucius 孔子)

Apprenez à tout traduire vous même en chinois, en apprenant à la parler en quelques leçons seulement : ma méthode