main

Culture chinoise [n]Le chinoisold

Vous ne comprendrez jamais les chinois si vous ne faites pas ceci. . .

18/07/2012 — par Cédric BEAU

Et je dis bien « les chinois ». Parce que les chinois, c’est pas un gars de Shanghai ni même un chinois du boulot, non. Les chinois, c’est une énorme population qui n’attend que d’être découverte. Et pour cela, il faut donc connaître et discuter avec des chinois de partout en Chine ou dans le Monde.

En France, un Ch’ti n’est pas un Marseillais, et encore moins un Parisien ! Et pensez vous parler des « français » lorsque vous parlez de votre village natal ? (oui ? Bon… enfin…)

Eh bien en Chine, c’est pareil. On a tendance à trop réduire à la région côtière en la généralisant pour toute la Chine. Alors que le reste de la Chine est à 5 minutes de vous grâce aux moyens modernes de communication. Allez vous vous en priver ?

Vous avez soif de connaissance, vous voulez en savoir plus que les autres ?

Alors pas la peine de chercher plus loin, je vais vous donner quelques astuces pour communiquer avec des chinois de partout dans le monde, de chez vous, et dès aujourd’hui.

 

Quels outils utilisent les chinois pour communiquer ?

 

Avant de vous indiquer où trouver les millions de chinois qui vous attendent, voici quelques outils qui vont vous être bien pratiques

1. Quelques chinois utilisent MSN messenger (windows live messenger), que vous pouvez vous procurer ici : http://www.microsoft.com/france/messenger/

2. La plupart des chinois utilisent QQ messenger, et il existe une version « internationale » de ce logiciel, avec le programme… en français ! Là, ce sont des millions de chinois que vous pourrez trouver dessus : http://download.imqq.com/download.shtml (j’avais vu sur le site de David, chine-informations.com, que parfois 30 millions d’utilisateurs étaient connectés simultanément, et c’était en 2007 !)

3. Si vous avez une bonne vielle adresse email (par exemple, celle avec laquelle vous êtes inscrits à la newsletter de ce site… Comment ça pas encore inscrit?!) , vous pourrez aussi vous accorder des heures de discutions avec les chinois !

4. Et en dernier outil, votre français (oui, il y a des apprenants chinois:) ) ou votre anglais, voir même votre chinois si vous l’apprenez, ce sera l’occasion de booster votre vocabulaire.

 

Vous êtes donc équipés, où trouver des sites de rencontres pour les chinois ?

 

Trouver un site de rencontre gratuit est chose aisée, surtout lorsque vous n’avez pas à chercher. Voici ceux que je considère comme les meilleurs :

1. Mylanguageexchange (http://www.mylanguageexchange.com/default_fr.asp). Site au design un peu viellot, mais toujours aussi efficace. Vous entrez vos langues et les langues que vous apprenez, et vous attendez d’être contacté. Pour 6 euros, vous débloquez le droit de contacter (je préfère cela plutôt que d’attendre d’être contacté). Je met cette méthode en premier car c’est celle qui m’a amené là où je suis aujourd’hui.

2. Le club Chine Nouvelle (http://www.chine-nouvelle.com/club). Son avantage principal : c’est récent, il est destiné aux chinois et aux sinophiles/sinisants. Sur la base de forum / messagerie privée, facile à prendre en main, et facile de trouver des correspondants partout en Chine, selon vos critères.

3. QQ. Le logiciel de messagerie permet de trouver des contacts de la même manière que Skype : renseignez ce qui vous intéresse (région, age, sexe…) et sélectionnez vos nouveaux contacts dans la liste.

4. Les amis de vos amis sont vos amis. Avec les trois méthodes ci-dessus, vous allez pouvoir vous faire un cercle d’amis. Demandez à vos nouveaux contacts si dans leurs relations il y a des personnes qui souhaiteraient échanger avec vous / vous deux. Plus on est de fous, plus c’est sympa. Cette dernière méthode, je la recommande chaudement, car vous verrez qu’avec certains contacts, ça « accroche » plus qu’avec d’autres !

5. Et si vous avez quelques bases de chinois, allez les chercher là où ils sont : sur les sites chinois tels que yuanfr, myfrfr ou mimifr… Ces trois là sont des références.

 

Deux erreurs à éviter

 

Vous mourrez d’envie de vous jeter dans la recherche de contacts, et vous risquez donc de faire les erreurs suivantes :

1. Ne remplissez pas votre carnet d’adresse d’un coup ! 5 ou 6 contacts sélectionnés avec soin permettra d’établir de meilleurs relations que 200 contacts ajoutés par jour. Sur 5 ou 6 contacts, généralement un seul se révélera être de qualité, durable. Une fois qu’il est identifié et que vous avez créé une relation, poursuivez cette relation dans le temps et choisissez 5 ou 6 autres d’une autre région par exemple. (Jouer sur les tranches d’âges est aussi intéressant)

2. Réfléchissez avant de parler, ou gardez l’esprit ouvert. La contradiction, le choc des cultures, ce genre de situations ne doit pas vous énerver, vous choquer ou vous faire perdre vos moyens. Si votre interlocuteur ne pense pas comme vous, c’est justement là que la discussion devient intéressante. Si vous vous bloquez sur votre manière de penser, c’est que vous avez oublié le but initial de la manœuvre : comprendre les chinois.

 

Et vous, qu’utilisez vous ?

 

Cet article est une présentation sommaire de ce que je faisais à mes débuts, il y a déjà une paire d’année.

C’est pourquoi je pense qu’il peut être complété par vos conseils. Qu’utilisez vous ? Que conseillez vous en complément de ce que je recommande ? Répondez moi directement sur l’email de la newsletter si vous êtes abonné, ou par mail à cedric[at]chine-chinois.com, et je referrai un article complémentaire avec vos avis sur la question !

One comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

five × one =

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.