main

Apprendre le chinoisold

S’aider du cinéma pour apprendre le chinois

29/11/2012 — par Cédric BEAU

Aujourd’hui, dans la famille “outils pour apprendre le chinois”, je voudrais… le cinéma ! Alors vous allez me dire que oui, c’est bien tout ça, mais en quoi ça peut nous aider à parler chinois de voir Jackie Chan bondir sur les murs ?  Les sous-titres pardi ! Regarder des films en chinois sous-titré est, de mon point de vue, un excellent moyen, si ce n’est le meilleur, pour accompagner l’apprentissage du chinois.

Ici plus encore qu’avec la musique, vous aurez matière à réviser, et apprendre. Réviser car pendant environ deux heures, vous serez plongés au coeur de la langue chinoise. Attention à bien choisir votre film : les films les plus souvent exportés en France sont réalisés à Hong-Kong, et donc tournés en cantonnais. Mais le cinéma en langue chinoise se démocratise de plus en plus, et commence à passer la Grande Muraille pour atteindre nos lointaines contrées.

La multiplicité des thèmes abordés dans le cinéma chinois vous assure de trouver quelque chose qui vous convienne : historique, action, aventure, romance, psycho-drame, tout y est ! Personnellement, au niveau cinéma chinois je suis un grand consommateur de grandes fresques historiques et des Wu Xia (films de capes et d’épées à la Tigre & Dragon, avec des gens qui courent sur les murs). Et dès le début, alors même que je débutais à peine l’apprentissage du chinois, il ne m’est pas venu à l’esprit de regarder ces films autrement qu’en VOSTF. Mon film chinois préféré est sans conteste 赤壁 , traduit en français par les Trois Royaumes. C’est une gigantesque fresque relatant la bataille de la Falaise Rouge, à la fin de la dynastie Han. Episode très fameux de l’histoire chinoise, le regarder en VOST m’a permis de retenir le nom de nombreux personnages, car il faut de la concentration pour regarder les 4h qui dure la version originale.

Voilà un autre avantage à regarder un film en VOST : il faut se concentrer, à la fois pour l’écoute, et pour la lecture. De ce fait, on assimile beaucoup plus d’informations qu’en étant passif à simplement écouter et regarder le film dans notre langue natale. C’est certes plus fatiguant, mais aussi beaucoup plus productif !

Bien entendu, ce conseil peut aussi se transposer aux séries chinoises, très nombreuses, mais peut-être plus difficiles à se procurer.

4 comments

  • Anne

    02/12/2012 at 08:15

    Bien d’accord mais les films chinois sont quand même difficiles à comprendre. Je crois que j’ai tous les films de Zhang Yimou par exemple, et j’ai regardé dernièrement une nouvelle fois “Vivre“活着 dont je connais bien l’histoire sans pouvoir réellement suisvre le texte parlé!

    Reply

  • Zelda

    02/12/2012 at 08:56

    Moi, je profite de vivre actuellement en Chine pour regarder la TV… suivre les infos qui sont toujours sous titrées et les séries… mais bon… difficile avec mon niveau de comprendre, quand même !… Mais je m’accorce… en tous les cas, je réalise que je connais de plus en plus de caractères… mais faut lire vite pour les sous titres… mais bon, ça m’entraine et ça m’amuse !!

    Reply

  • Fabienne

    02/12/2012 at 10:34

    Pour la prononciation, moi j’ai commencée à regarder les feuilletons et films sous titrés en français sur cctvf. Je suis toute débutante dans l’apprentissage de la langue et j’ai déjà réussie à retenir quelques mots avec cette méthode! ^^

    Reply

  • Adrien

    03/12/2012 at 08:16

    Tu regardes en sous titré chinois ou français? Les sous-titres chinois faut avoir un sacré niveau pour les lire parce qu’ils disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

6 + three =

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.