Culture chinoise [n]old

Que faut-il prévoir avant de partir en Chine ? Argent, papiers et choses indispensables :

18/07/2015 — par Cédric BEAU

main

Culture chinoise [n]old

Que faut-il prévoir avant de partir en Chine ? Argent, papiers et choses indispensables :

18/07/2015 — par Cédric BEAU

Il faut absolument avoir son passeport, toujours sur soi ou alors une photocopie. Ca, vous y aviez sûrement déjà pensé, alors passons au concret :

Il faut avoir une assurance. Si vous êtes en touriste il a une assurance touriste et si vous êtes là sur le plus long terme, prenez une assurance santé, vraiment je vous le recommande.

Parce que la santé ça coûte cher en Chine. Les hôpitaux c’est un business…

Si vous vous faites hospitaliser et que vous n’avez pas d’assurance santé, l’autre jour j’ai vu un gars qui s’était cassé le pied en jouant au foot, et bien vous êtes dans la mouise si vous n’avez pas une bonne couverture.

C’est terrible, car c’est la même chose pour les chinois : si vous n’avez pas d’assurance (ou le plus souvent, si vous n’avez pas beaucoup d’argent), vous n’aurez pas de lit, pas de soins, et on vous priera de quitter les lieux.

L’assurance santé c’est donc très, très important. Je pense que c’est vraiment ce qu’il faut prévoir si vous partez sur le long terme.

Prévoyez ça avec la prime mobilité, moi je suis chez William Russel (que je ne recommande pas, je pense passer chez April), ou avec n’importe quels trucs spéciaux pour les expatriés et les gens qui voyagent, vous regretterez pas de l’avoir pris si jamais vous avez un problème.

La somme investie c’est rien par rapport à ce que ça peut vous faire gagner en facilité sur place. Parce qu’une bonne assurance, lorsque que vous avez un problème, dispatche quelqu’un qui parle chinois pour faire l’interface avec vous, ou bien alors un traducteur/interprète dans l’hôpital ou n’importe quoi.

Et ça change la vie. Du coup ça revient assez cher pour toute ma famille mais juste après avoir pris l’assurance internationale, le bébé avait fait une pneumonie.

Ah oui, en Chine ils ont toujours tendance à exagérer les trucs, surtout si ils voient qu’on a l’air d’être quelqu’un qui a un petit peu d’argent, ils se disent hop là il faut hospitaliser, il faut, il faut…

Donc on a hospitalisé quand même mais avec l’assurance, non seulement j’ai été remboursé mais en plus on avait eu quelqu’un qui a été l’interface avec la clinique et le directeur de l’hôpital et on a été dans la meilleure chambre de l’hôpital.

Troisièmement, une petite somme d’argent : toujours avoir une petite réserve en liquide au cas où la carte bleue marche pas. C’est des choses qui arrivent et c’est d’ailleurs super chiant quand ça arrive.

Moi j’ai la chance d’être à la HSBC et c’est toujours pratique quand on est à l’international et qu’on retire à un distributeur il y a pas de frais. Et si on vire d’un compte HSBC français vers un compte HSBC chinois il y a pas frais non plus. Ça prend quelques jours mais c’est super.

Parce que si jamais il y a un problème on peut toujours prendre sa carte occidentale et retirer en Chine.

Une fois j’avais eu un problème avec la HSBC France. J’avais fait un virement de France à Chine et il avait été bloqué, donc j’avais 1000 euros bloqués entre la France et la Chine. Il a fallu attendre 2 semaines avant que l’argent revienne en France. Mais à part ça, rien à redire. Je suis désormais à la HSBC Hong Kong depuis ma décision de ne plus vivre en France.

Enfin bon, pour en revenir à nos poumons : des fois il y a des problèmes qui arrivent et dans ce genre de situations si on a pas une petite réserve en cash on est tout simplement cuits. Cette réserve, il ne faut pas y toucher du tout sauf en cas de problème énorme :

C’est-à-dire si on a plus d’argent pour vivre, manger, payer le loyer…

Pour moi, c’est l’équivalent de 3 jours d’hôtel ou quelque chose comme ça, pour le jour où il y a un problème comme moi à cette époque, et bien vous êtes sauvé.

Lors de mon aventure, je n’avais pas cette réserve. Du coup j’avais emprunté de l’argent à des amis… Ca fait moins pro, mais ça marche aussi (si vous avez des amis sur place).

Pour les autres choses indispensables, il y a pas mal d’outils que j’utilise, comme par exemple le sèche-cheveux de voyage qui a plein d’utilité, j’en avais fait un article sur le blog Chine il y a pas longtemps mais c’est pas des trucs qui sont indispensables.

Il y a aussi d’autres trucs pratiques en voyage comme une multiprise avec un adaptateur électrique international.

C’est super utile comme truc, surtout quand on est chinois et qu’on va en France d’ailleurs, parce que généralement les appareils français on peut les brancher sur les prises en chine, par contre l’inverse n’est pas possible.

Autre truc pratique, le modem 3G et LAN vers Wifi pour avoir internet partout qui m’a beaucoup aidé en Hongrie.

Donc le reste ce sera du pratique. Pour l’indispensable il faut juste ça. Après, du bon sens et un appareil photo pour se faire plaisir 🙂 .