Encyclopédieold

Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera de Alain Peyrefitte

16/01/2013 — par Cédric BEAU

main

Encyclopédieold

Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera de Alain Peyrefitte

16/01/2013 — par Cédric BEAU

Alain Peyrefitte ChineIl existe aujourd’hui de nombreux ouvrages traitant de la Chine communiste. Mais parmi tous ceux que j’ai lu jusqu’à aujourd’hui, aucun n’atteint le degré d’excellence que cet ouvrage d’Alain Peyrefitte, qui a su avec brio capter l’essence même de la Chine d’après la Révolution Culturelle. C’est une véritable plongée au coeur de cette Chine qui a tant fasciné, tant fait rêver les intellectuels de tous bords : la Chine de Mao, celle qu’il a patiemment mis en place de 1949 (et même avant) à sa mort en 1976.

C’est la Chine libérée, qui a vaincu les Japonais. Mais qui sort d’une guerre civile meurtrière. C’est la Chine du Grand Bond en avant, de la Révolution Culturelle, des grandes famines. Mais aussi la Chine où le niveau de vie de chacun s’est élevé, ainsi que sa condition. Cette Chine où chacun, après de grands sacrifices, peut manger à sa faim, sans superflu, mais sans plus craindre la disette. C’est cette Chine où les grandes maladies sont éradiqués, où les techniques médicinales sont parfois largement en avance sur l’occident (notamment pour la médecine par les plantes, mais aussi pour l’acupuncture), mais où la technologie reste basique, l’automobile inexistante. Bref, une Chine de contraste, mystérieuse, objet de tous les fantasmes.

Cet ouvrage fut publié en 1973, deux ans après le voyage d’Alain Peyrefitte en Chine dans la cadre d’une mission parlementaire qu’il dirige. Il y rencontre les hommes forts du pouvoir chinois : Zhou Enlai, et l’écrivain Guo Moruo. Il visite différents endroits, comme des usines, des écoles, des hôpitaux, autant de vitrines de la réussite communiste en Chine. Et si les sujets qui fâchent sont poliment occultés par ses hôtes chinois, Alain Peyrefitte n’hésite pas à écrire sur le sujet.

Si il est conscient des avancées incontestables que le régime communiste a apporté à la Chine, il ne ferme cependant pas les yeux sur le prix qu’il a fallu payé, et que les Chinois paient encore à l’époque (et même de nos jours). Il analyse, avec du recul, la société communiste chinoise, qui sort à l’époque des pires heures de la Révolution Culturelle.

L’ouvrage se divise en quatre parties :

  • Quelques secrets de la Voie Chinoise, où l’auteur nous présente les méthodes du régime communiste, sa genèse,  le pourquoi du comment.
  • Changer l’homme, où l’on apprend comment le régime de Mao façonne (ou du moins essaie) les Chinois à son image, pour qu’ils deviennent de parfaits révolutionnaires.
  • Les succès de la Voie Chinoise, où l’on découvre les réussites du régime, avec quelques exemples édifiants que je vous laisse découvrir.
  • Le coût de la réussite, car un tel succès ne se fait pas sans heurts, loin de là.

En conclusion, c’est un ouvrage que je conseille vivement à quiconque souhaite découvrir la Chine moderne. Personnellement, il m’a permis de mieux cerner la Chine telle qu’elle est aujourd’hui, et comment elle en est arrivée là. En plus, ce livre se lit facilement, comme un récit de voyage. La plume de Peyrefitte est nette, agile, et jamais on se ressent la lourdeur telle qu’on la trouve parfois dans un ouvrage de ce genre.

Si vous souhaitez acheter ce livre, merci de suivre ce lien: http://www.amazon.fr/gp/product/2213006717/ref=as_li_qf_sp_asin_il_tl?ie=UTF8&tag=portchinfran-21&linkCode=as2&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2213006717

Si vous l’achetez par cet intermédiaire, Amazon nous reversera un petit pourcentage en bon d’achat, permettant ainsi d’acquérir d’autres livres et d’alimenter les prochaines chroniques. Merci de votre coopération, et surtout bonne lecture !

Vous l’avez lu? Laissez un commentaire ci dessous (ou enrichissez la discussion sur facebook!)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 × 3 =

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.