main

Chinois

Nouvelle maladie : la touristite ?

09/02/2018 — par Cédric BEAU

J’ai découvert une nouvelle maladie :

Il y a quelques jours je vous parlais des gens qui habitent en Chine depuis deux à trois décennies, et qui ne savent toujours pas parler chinois

Et je les mettais en opposition avec des personnes qui arrivent à atteindre un niveau courant en un an, sans jamais être allé sur place.

C’était sympa de vous montrer que l’idée « l’immersion dans le pays est obligatoire pour réussir» n’est qu’une mauvaise excuse, mais je voudrais insister sur un point de fond :

Le truc qui fait vraiment la différence entre les gens qui vont en Chine et qui réussissent à apprendre la langue, et ceux qui vont en Chine et qui n’y arrivent pas du tout.

Je pense que c’est un problème d’attitude.

Je suis intimement persuadé que ceux qui restent en Chine pendant 20 ans et qui ne parlent pas chinois n’ont pas un problème du genre « ne pas avoir le don des langues » ou « ne pas avoir le temps » et autres « c’est trop difficile »

Mais que c’est bien plus grave que ça :

Ils ont une maladie.

Une maladie que je nomme « la touristite »

(À ne pas confondre avec « la tourista » qui, bien que fort ennuyante, n’a aucune incidence sur l’apprentissage du chinois)

C’est quoi la touristite?

C’est le fait d’être dans un pays depuis longtemps, mais de ne pas être passé au statut de personne ouverte, intégrée et intéressée*

Les personnes atteintes de cette maladie sont restées des touristes.

Un touriste, c’est une personne qui part dans un pays en emportant avec lui un petit morceau de son pays d’origine, et qui reste enfermé dans ledit morceau.

On peut rester touriste 20 ans en étant sur place, tout comme on peut être quelqu’un qui s’adapte (à sa manière hein, on dit pas que vous devez devenir chinois non plus) à la culture de l’autre sans jamais être allé dans le pays en question.

D’ailleurs, les chinois ont un mot spécial pour les étrangers qui essayent de faire le pont entre leur culture d’origine et la culture chinoise :

Ils s’appellent les « 中国通 ».

中国 signifiant Chine, et 通 indique un flux fluide. C’est un terme très positif qui fait référence à la familiarité ou une affinité avec la langue et la culture chinoise.

Note : On peut être 中国通 sans savoir parler parfaitement le chinois

Note : On peut être 中国通 sans être d’accord avec 100% des manières de faire des chinois. L’important étant de comprendre les différents éléments en jeu, pas de promouvoir la Chine comme étant le pays des bisounours.

Tout ça pour dire :

Apprendre le chinois, et découvrir la culture chinoise, c’est aussi et surtout… Une attitude.

Enfin, c’est ce que je pense en tous cas.

Et je suis unanime là dessus.

Et vous, z’en pensez-quoi? Vous connaissez des personnes ayant la touristite? Avez-vous déjà eu la touristite ?

Moi je l’ai certainement eue lorsque j’habitais en Allemagne il y a quelques années.

Et je regrette vraiment de ne rien avoir fait pour la soigner…

Quoi qu’il en soit, voici le traitement pour la touristite du chinois. À prendre si vous êtes atteints, ou même à titre préventif en traitement de fond : :

http://www.methodecrampe.com

À très vite !

*Cédric Beau*

Créateur de la Méthode CRAMPE ©
pour apprendre le chinois

*J’insiste une dernière fois, vous n’êtes pas obligés d’être d’accord avec tout. Je ne le suis pas moi-même.