main

oldTélévision chinoise

Les publicités pour les hôpitaux en Chine

20/07/2011 — par Cédric BEAU

Pour être dépaysé, la Chine est le pays parfait, rien n’y est pareil. Lorsque je regarde la télévision, j’avais sûrement déjà fait mention des spots qui passent en boucle pendant dix minutes, et des publicités qui sont placées juste avant le générique de fin de votre série préférée. Aujourd’hui je voulais plutôt insister sur ce type de publicité en vogue ces dernières années, avec une présence doublée voire triplée sur les chaines locales : les publicités pour les hôpitaux.

Et dans ces publicités, on voit de tout. Des publicités pour les hôpitaux spécialisés dans la chirurgie esthétique, aux hôpitaux spécialisés pour les enfants et femmes enceintes, en passant par les hôpitaux spécialisés dans les soins pour les maladies osseuses. Et pour la qualité des publicités, c’est la même chose, on passe des publicités roses flashy de type présentation powerpoint, aux publicités au marketing travaillé avec le concours de stars du petit ou du grand écran.

hopital chineLe pire de tout, c’est que l’on trouve sur le petit écran, comme sur les prospectus ou des affiches, des publicités mensongères pour attirer les clients, ou des publicités pour des hôpitaux noirs (faux hôpitaux avec de faux médecins, ou plutôt hôpitaux illicites avec des médecins qui n’ont pas/plus le droit d’exercer).

Les hôpitaux sont en effet privatisés, et les médecins ont souvent des accords avec les industries pharmaceutiques, voir les pharmacies. Ce qui explique le fait que de nouvelles lois paraissent pour interdire aux médecins d’écrire… trop mal! C’est un énorme business, comme un cercle vicieux, dans lequel il faut payer à chaque étape!

Par exemple, lorsque vous arrivez à l’hôpital, il faut payer une première fois au guichet, pour avoir un numéro et une espèce de carnet dans lequel le médecin écrira ses observations. Vous pouvez ensuite voir le médecin, qui vous prescrira quelques tests à faire (sang, urine, …). Mais pour pouvoir faire ces tests, il vous faudra repasser par la case guichet pour payer une deuxième fois le prix des analyses. Une fois les analyses faites, retourner voir le médecin. Ce dernier prescrira de nouvelles analyses, ou des médicaments. La plupart du temps par perfusion (plus rapide, plus efficace selon les médecins, mais selon moi c’est aussi parce que ca permet de garder les clients à l’intérieur de l’hôpital et de les renvoyer à la case guichet).

Après quelques jours de perfusion, on rechecke, et on repaye, et si ça ne va toujours pas, on est reparti pour un tour. Il est bon de noter que pour avoir des médicaments par voie orale, plutôt que par perfusion, il suffit de le demander!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

nine − 1 =

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.