main

Apprendre le chinoisold

Les classificateurs… trop facile!

15/04/2012 — par Cédric BEAU

Une difficulté pour l’apprentissage du chinois?

En chinois, il existe un truc très étrange : les classificateurs. Lorsque l’on compte une quantité de quelque chose, un petit caractère va s’immiscer entre le nombre et le nom commun.

Ce petit caractère est appelé “classificateur”. Il peut s’agit de 口,个,本,辆…

一辆车 : un + cl. des véhicules + voiture : une voiture.

Certains enseignants vous diront “apprenez les par coeur”, et le tour est joué!

Je ne suis pas de cet avis. Il est très simple de comprendre le fonctionnement des classificateurs avec une comparaison en français, et il est ensuite aisé de retrouver le classificateur pour un mot donné, ou de deviner le sens d’un mot en lisant le classificateur :

Vous avez des classificateurs en français?

Car oui, vous avez des classificateurs en français. Des petits mots que l’on place au même endroit, entre le chiffre et le nom commun

Lorsque je vous dit “une paire de chaussures”, “un verre de thé”

“verre” et “paire” sont des classificateurs.

Ce sont des mots qui nous donnent une information sur la suite

  • paire : il y en aura deux
  • verre : contenu liquide dans un contenant

La traduction en chinois est exactement la même. 一双鞋 , 一杯茶

La seule différence, c’est qu’en français on ne les utilise pas tout le temps.

Reconnaître et retrouver les caractères des classificateurs

“Apprenez les par coeur” qu’ils disaient… Mais pourquoi, quand on voit que le caractère “paire” s’écrit 双, une paire de 又! Quand on voit que le caractère des véhicules 辆 contient le caractère “voiture” 车. Que le classificateur de la famille 口 est l’élément de la bouche.

Les membres de la famille ne sont ils pas au final et fondamentalement… des bouches à nourrir?

De la même manière, le classificateur des objets reliés est le caractère de la racine, racine qui lie l’arbre à la terre…

Et l’on pourrait continuer de la sorte pour tous les classificateurs. Mais au pire, ce n’est pas si grave si l’on oublie un classificateur car il existe :

个, classificateur universel

Il existe en effet un classificateur que l’on peut mettre partout, à la place du classificateur à connaître pour un mot donné.

Alors vous allez me dire que ce n’est plus correct, que c’est une faute. Mais je vous répondrai plutôt : effectivement, il faut connaître les classificateurs les plus basiques et les plus fréquents (tout est question de fréquence, en chinois!).

Mais pour les autres, les “moins fréquents”, il suffit de regarder les chinois. Ils ne les utilisent pas forcément. Alors pourquoi aller les utiliser, si c’est au final pour passer pour un “snob surcultivé et pédant” (tentez de discuter avec un français parfait, littéraire, et en mettant les termes exacts sur vos pensées, croyez moi, votre auditoire se fatiguera vite).

Vous êtes là pour apprendre le “chinois”, pas le chinois archaïque ni la littérature classique, ne paniquez donc pas si vous oubliez un classificateur!

Vous aussi laissez vos astuces pour apprendre les classificateurs en commentaire

2 comments

    • Du Chinois

      15/04/2012 at 08:55

      Merci Hugo 🙂

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

five × five =

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.