main

Les actualitésold

Des taxes, des taxes, et encore des taxes

27/10/2011 — par Cédric BEAU

Il y a de cela deux semaines, je postais un tweet sur Weibo, m’étonnant du nombre de taxes que l’on doit payer étant français en France. Prélèvements sur le salaire pour les charges, TVA à la source, impôts sur le revenu, impôts fonciers, taxes sur l’audiovisuel, taxes d’habitation…

taxesNotre système dit “solidaire” semble plomber les familles qui s’en sorte tout juste, et qui n’ont pas le droit aux aides. Ne pas être imposable sur le revenu est une bonne chose, mais dès que les familles sortent du “seuil”, on leur demande de payer un mois de salaire. De la même manière pour ce qui est RSA, APL ou autres aides “sociales”, dès que l’on passe le “seuil”, alors l’on se fait plomber, doublement des charges au mois.

Nous sommes dans l’un des pays qui taxe le plus, et maintenant, plutôt que des restrictions au niveau des dépenses de l’état, l’on nous parle d’une hausse de la TVA. Un chinois me dit “mais ils viennent de la baisser pour relancer la restauration, selon cette logique, une hausse de TVA diminuerait le pouvoir d’achat et la consommation, comment cela pourrait-il relancer l’économie?”.

Le problème est en effet que nous voyons sur le court terme, cela nous rapportera je ne sais combien de milliards de plus par an, mais est-ce bénéfique pour la France (et donc les français) sur le long terme?

Je ne suis pas pour DSK du côté de sa vie sexuelle, mais pour ce qui est de l’homme en tant qu’économiste, il aurait été un président profitable pour la France. De gauche ou de droite, le but des prochaines élections devrait s’orienter vers l’avenir de la France au niveau économique, car c’est de cela que nous dépendons tous : les congés payés, ça se paie ; les loisirs, ça se paie ; les infrastructures, ça se paie.

Pour une meilleure France, il faudrait une France qui n’ait pas une dette énorme. Et la solution que je proposerait, serait plutôt paradoxale : baisser la TVA, retirer ces taxes stupides sur les produits de consommation de base : que les français consomment, s’amusent, fument et boivent, et que l’économie reprenne, et que l’on ne vise pas une croissance “idéale” de 1,5%, mais nettement plus!

Et curieusement, sans politiques à la mord moi le noeud en Belgique (étant donné que le gouvernement n’est plus), l’on peut mettre ce genre de systèmes en marche. Et il a déjà fait ses preuves!

Le problème est selon moi culturel : la vision des avantages à court terme nous empêche d’avoir un état qui tienne la route, et c’est la même chose au niveau européen.