main

Blog ChineInternet Chineold

Comment je suis devenu webmaster

09/10/2011 — par Cédric BEAU

Mon histoire avec le Web commence à l’époque de windows 95 et windows 98. Alors que j’avais un peu plus d’une dizaine d’années, j’ai découvert la suite office et publisher. J’avais déjà des grands rêves, non pas de célébrité, mais d’être vu. J’ai donc créé mes premiers sites publisher avec un 333Mhz overclocké par la suite si ma mémoire est bonne, en local.

WebmasterPuis vers mes quatorze quinze ans, j’ai découvert Dreamweaver. Je ne sais plus quelle version c’était, mais a l’époque nous avions un forfait 50 heures free télécom, et je me suis formé au HTML en autodidacte. Free permettait d’héberger des sites perso avec un service de qualité pour l’époque. En même temps je me formais à Photoshop et créais mes premiers effets, et mes premiers fonds d’écrans que je publiais alors en ligne sur mon site

Je découvrais alors en même temps qu’il était possible de gagner de l’argent via les sites web, découvrant les jeux flash et autres Prizee avec les systèmes de parrainage qui a l’époque me motivaient déjà à continuer à faire des sites qui me plaisaient et en parallèle en retirer des avantages en cadeaux, mais aussi en relations humaines.

Puis j’ai eu la chance de pouvoir faire un stage conventionné dans le service informatique d’une mairie grâce au réseau relationnel de ma vénérable mère, et ensuite dans une association développant des sites web pour d’autres associations toujours grâce à cette dernière. Je suis donc passé du HTML au PHP, alors que les machines continuaient à se développer, que les processeurs arrivaient dans les 600Mhz et les forfaits ADSL 1024 ou 2048 proposés par le pionner Free Telecom faisaient parler d’eux.

Maîtrisant alors Photoshop et Dreamweaver comme un amateur éclairé, je continuais à bidouiller, et à créer des programmes/sites en PHP (calculs, forums, sites pour des évènements ou pour d’autres passions). Mais ces sites étaient limités en nombre de pages, ou bien alors nécessitaient un menu en iframe pour aller sur des nombres de pages plus importants. Ne maîtrisant que les bases des bases de données en Mysql, je n’étais pas capable de créer mes propres CMS.

CMS, c’est ce que je découvrais en effet les années suivantes, et avec certains tellement développés qu’il n’était pas la peine que je me fatigue à en développer, juste à bidouiller ceux existants, c’est ce que je ferrai jusqu’à aujourd’hui, que ce soit des sites en SPIP, en Joomla ou autres WordPress.

2008, alors que j’avais découvert la Chine quelques années auparavant et était expatrié, je décidais alors de créer le portail ChinoFrance.net, aujourd’hui Chine-Chinois.com. Initialement en Joomla, je recommençais à zéro par la suite en WordPress pour le blog et pour le portail. Tant pis pour les pertes de visiteurs, le but étant de faire ce qui me plaisait sur un CMS qui me plaisait.

Contre toute attente, le site fonctionna à merveille, et malgré quelques bricolages ratés, et quelques pertes d’articles ou autres censures, j’arrivais à hisser Chine Chinois parmi les sites de “référence” sur la Chine, premier par exemple pour la requête “blog chine” sur le moteur de recherche Google, et générant des centaines de milliers de visiteurs annuels. C’est ainsi que je me suis considéré comme étant un vrai “webmaster”, et non plus un “bricoleur”, même si dans le fond, je resterai toujours un “bricoleur”, et que je ne vivrai jamais de cette passion, qui a toujours eu comme vocation d’en rester une.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

11 − ten =

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.