Culture chinoise [n]old

Chine : Deux astuces pour lutter contre les préjugés

14/05/2015 — par Cédric BEAU

main

Culture chinoise [n]old

Chine : Deux astuces pour lutter contre les préjugés

14/05/2015 — par Cédric BEAU

Quand vous écoutez des informations sur la Chine, vous-êtes vous déjà demandé comment distinguer le vrai du faux?

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de vous rendre compte qu’une info donnée dans les médias, dans un bouquin, racontée par un journaliste, est en fait complètement bidon?

En général, on s’en rend compte en échangeant avec des natifs, ou en se rendant sur place.

Si on a tous des idées éronnées sur la Chine, c’est pas vraiment notre faute. Au final, peu d’entre nous ont la chance de pouvoir aller voir directement sur place ce qu’il en est vraiment.

Mais lorsque vous vous rendrez sur place et que vous raconterez à vos proches ce qu’il en est vraiment, une bonne partie de ceux-là vont vous dire que vous êtes un menteur…

Un menteur.

Vous aurez une vision biaisée du monde, parce qu’en allant en Chine vous en êtes tombé amoureux. Et du coup maintenant que vous n’en dites que du bien, c’est forcément parce que vous êtes aveuglé par cet amour.

D’ailleurs, on ne comprendra pas vraiment pourquoi vous aurez changé si brusquement, du tout au tout. Si ça se trouve, vous êtes payé par le gouvernement chinois pour lui faire de la propagande.

Oui, c’est ça, vous faites de la propagande.

Ouf, ils auront failli y croire, mais heureusement le JT sera là pour les rassurer : la chine est horrible, inhumaine, tout le monde y mange du chien et boit de la pisse d’enfant. Le racisme est omniprésent, et on tue la moitié des enfants à la naissance.

Les chinois sont immondes. Ce sont des monstres, des bêtes. Et en plus ces démons veulent nous envahir.

Vite, stoppons les!

Si le JT, la presse, les bouquins d’Histoire et les mamies sous perfusion de reportages bidons ne vous arrêtent pas, alors vous pouvez me rejoindre dans ma quête ultime : garder l’esprit ouvert, et tuer les préjugés

Voici quelques concepts clés que j’utilise pour essayer de comprendre le monde tel qu’il est, en toute modestie et sans prétentions :

  • Continuer à regarder les infos en français, en les décortiquant. Comment ça les médias français ne sont pas impartials?
  • Consommer des médias français alternatifs. Ceux que certains balayent d’un revers de main ou d’un “théorie du complot” ou autres “fous”. Comment avoir une idée globale du monde si on se refuse à écouter ceux qui ne sont pas d’accord avec nous?.

Pas besoin d’adhérer aux idées de tel ou tel média. L’important, c’est juste de savoir.

  • Consommer des médias étrangers. Ça a changé ma vie lorsque plus jeune je me suis mis à écouter la BBC en anglais sur 648 AM à la radio. Je résidais dans le Nord de la France à une heure de bateau de la côte anglaise. Et pourtant…

Et pourtant d’un côté de la Manche on présente une politique qui marche, la reprise, on nous dit qu’on est sur la bonne voie. Mais de l’autre côté… On nous dit que la France est un exemple à éviter absolument, et qu’en n’écoutant pas les idées française, l’économie anglaise croît 7 fois plus vite que chez les pépères au bérêt et à la baguette.

Si la vision des choses peut être si différente en étant espacé de 34 kilomètres de flotte, que peut-il en être pour des pays dont nous sommes séparés de dizaines de milliers de kilomètres?

Je vous laisse deviner…

  • Lire, lire énormément. Je sais que les français n’aiment, en général, pas beaucoup lire.

Mais si l’on base nos connaissances en Histoire sur des superproductions hollywoodiennes telles que Band of Brothers (officiellement pourtant une fiction), alors on fait du révisionnisme. On se permet une vision biaisée de l’Histoire, et donc du présent.

Même si il est logique qu’un film américain soit nombrilistique, c’est dur de faire la différence entre fiction et réalité, quand on base une fiction sur 70% de réalité et qu’on n’en change que quelques détails (propagande, qui a dit ça? Silence dans le fond de la salle s’il vous plait!).

Les arnaqueurs qui veulent vous vendre des produits pour maigrir plus rapidement utilisent les mêmes méthodes, sur la base d’un raisonnement scientifique, ils vous vendent la pillule miracle (qui au final n’avait aucun lien avec le raisonnement scientifique).

Et ça marche très bien (leur arnaque, pas la pillule).

Consolidez votre culture en multipliant les sources. Combattez le colesterol et les kilos en trop avec quelques vitamines, beaucoup d’eau et un peu de sport.

Et pour repartir sur de bonnes bases, n’oubliez pas non plus la règle suivante :

“Tout regard sur la Chine doit être daté”
Alain Peyrefitte, Quand la Chine s’éveillera

En bon connaisseur du Yi Jing, on rappellera en effet que “la seule chose qui ne change jamais, c’est que tout change toujours, tout le temps”.

Et si on définit la Chine parce ce qu’elle était il y a 50 ans, ou même 10 ans, ou même encore 6 mois, alors on retombe dans le préjugé.

N’oubliez pas de vérifier les dates des publications. Des livres aux articles de blog. Et d’éviter comme la peste ceux qui vous diront “La Chine c’est comme ça et pas autrement, j’y ai vécu 5 ans il y a 35 ans” ou pire encore “La Chine c’est comme ça et pas autrement, j’ai lu un bouquin sur le sujet. Un bouquin écrit en 1953”.

My 2 cents.