main

Insolite en Chine !oldSexy ChineVoyager en Chine

Ce que veulent les femmes (chinoises)

31/08/2011 — by Cédric BEAU

Demandez à une femme française ce qu’elle voudrait faire lorsqu’elle aura gagné un peu d’argent, et la première réponse majoritaire sera “partir en vacances”, comme dans la plupart des pays développés.

chinoise longs cheveux sexyPosez maintenant la même question à une femme chinoise, et elle vous répondra :

– Je vais utiliser cet argent pour acheter la nourriture à la maison (72%)
– Je vais utiliser cet argent pour acheter des vêtements (69%)
– Je vais mettre de côté pour les dépenses de santé, épargner (58%)
-…

Et c’est seulement en septième position qu’arrivent les vacances.

L’institut Nielsen, qui a mené cette étude avec la participation de 6 500 femmes dans 21 pays développés ou en développement, me rappelle cette attrait si surprenant qu’ont les français pour les vacances, et l’importance qu’ont ces dernières par rapport à d’autres priorités que j’ai pu découvrir en Chine.

Près de la moitié des femmes chinoises préfèrent placer leur argent en surplus dans un fonds pour l’éducation de leurs enfants, contre 16% des femmes dans les pays développés. Plus qu’une différence de perception frappante illustrant le postulat que les femmes des pays développés ont atteint un certain degré de réussite et de satisfaction, c’est un aspect culturel sur lequel l’agence américaine à mis le doigt.

Insolite en Chine !old

Job : mère porteuse. Salaire : 20k Euros.

26/08/2011 — by Cédric BEAU

Après trois mois de grossesse, Zong, native du Sichuan, a appris par les docteurs que le coeur du bébé ne battait pas. Une fausse couche est une épreuve douloureuse pour une mère, mais pour Zong, cela signifiait une perte de revenus…

mère porteuse

Zong a en effet perdu 180,000 yuans (20 000 euros) a cause de la fausse couche. Zong est une mère de substitution (mère porteuse) employée par une “agence” de Shanghai. Comme elle avait des difficultés financières, Zong avait accepté ce “job” bien payé, qui aurait dû être terminé en moins d’un an…

Traduction libre d’un article du quotidien du peuple. Lire la suite (en anglais)

Cet article m’a marqué, j’ai donc souhaité le partager. N’hésitez pas me donner votre avis!

Insolite en Chine !old

Tuangou en Chine, Groupon en France, tous les mêmes…

23/08/2011 — by Cédric BEAU

Groupon dealJ’ai acheté des 团购 (Tuangou), en Chine, des sites comme Groupon, il y en a des centaines. Avec certains plus sérieux que d’autres, l’on retrouve par exemple des offres à 120 euros pour trois euros. Pour l’hôtel, nous avons eu 95% de réduction, impressionnant !

Et il y a les moins sérieux. Ceux qui s’associent à une entreprise, qui récupèrent les sous, et qui s’en vont en laissant l’entreprise associée se démerder avec les clients mécontents, obligés d’offrir une prestation, de moindre qualité c’est certain.

Il y a aussi ceux qui font du Tuangou en faisant du bénéfice, ou pour vider leurs stocks…

Et aujourd’hui, sur Groupon en France, je vois une offre alléchante : des plaques induction à 259 euros au lieu de 189 euros… Tous les mêmes, au final 😀

Insolite en Chine !old

Arnaque à l’hôpital en Chine

23/07/2011 — by Cédric BEAU

Encore une journée comme les autres, mais elles paraissent tellement différentes des journées françaises, que je ne peux m’empêcher de les relater quelques fois sur ce blog.

Nous avons passé une mauvaise nuit, bébé est malade, nous nous demandons si il n’y a pas son problème de toux qui revient, la belle ère emmène le bébé, direction l’hôpital. Le médecin regarde l’historique du bébé, et regarde le visage paniqué de ma belle mère. Auscultation, le médecin affirme “je suspecte une inflammation des poumons, et cela risque de s’aggraver” et d’ajouter il faut hospitaliser, une à deux semaines, et perfuser tous les jours!”

Oui mais bon, quand on parlait d’un problème de toux et de glaires, c’était juste un bruit en fond de gorge, et quelques toussotements pendant la nuit. Si notre bébé allait vers la pneumonie, il ne serait pas si vivant, a marcher des heures durant en faisant le tour de l’appartement, à coup de pointages de doigts sur tout ce qui bouge et ne bouge pas, hurlant à tout bout de champ “zhege, zhege!”. Il n’aurait pas non plus l’appétit d’un ogre, à mettre sa tête dans le bol de nouilles lorsque nous n’allons pas assez vite pour le nourrir.

hopital chineL’hôpital nous demande ensuite de payer d’avance, chambre et perfusion pour la première journée, cela se compte en centaines de yuans, et nous avons quelques doutes. Nous nous décidons donc à aller voir le “médecin de famille”, le “généraliste” du coin, docteur Wang. Nous ne lui racontons pas notre mésaventure, et demandons d’ausculter notre petit bout de choux. Bébé va bien, une petite toux, il nous prescrit un sirop pour cela, et ne nous facture pas la consultation. Nous sortons rassurés, forts de cette analyse et d’un médicament à moins d’un euro.

Le problème est que l’un nous a dit que c’était très grave, et l’autre nous dit qu’il n’y a rien. Ne sachant pas ou donner de la tête, nous allons au centre médical du coin, ou nous connaissons les docteurs, et refaisons ausculter le petit. Même diagnostique que le docteur Wang : aucun soucis, un léger encombrement, un sirop et le tour est joué! Ils ne nous facturent pas la consultation, et le médicament et là aussi à moins de 1 euro…

Je veux bien comprendre que les hôpitaux en Chine génèrent un énorme chiffre d’affaire te que ce business est très rentable, mais de là à aller perfuser à torts et à travers des enfants, c’est un peu dur à avaler. D’une part, perfuser un enfant est plutôt douloureux, surtout si l’on ne le pique pas au bon endroit du premier coup. Et d’autre part, habituer l’enfant à la perfusion empêche l’enfant de développer son propre système immunitaire, et en fait donc des clients fidèles.

Insolite en Chine !old

Faire valoir un mariage franco-chinois, célébré en France, en Chine

29/06/2011 — by Cédric BEAU

Nous tirons notre administration et notre système de fonctionnaire d’inventions chinoises, et nous savons que l’administration française, c’est tout un chapitre, alors vous pouvez aussi en déduire que l’administration chinoise, c’est la même chose. Mais quand les deux administrations doivent travailler ensemble, qu’est-ce que ça donne?

tampons mariageNous avons souhaité faire valoir notre mariage franco-chinois célébré en France auprès des autorités compétentes en Chine, et voici notre parcours :

– Tout d’abord, il a fallu faire traduire notre acte de mariage. Mais attention, l’on ne peut pas confier cette mission au premier chinois venu, il faut le faire auprès d’un traducteur assermenté auprès d’une cour d’appel, et pour ne pas prendre de risques, nous avons choisi un traducteur assermenté auprès de la cour d’appel de Paris.

Pour que votre acte de mariage soit valable, n’oubliez pas de présenter un acte original, signé par l’agent de l’état civil et doublement tamponné : le tampon de la ville, et le tampon de l’agent. Sans ces trois prérequis, votre acte sera rejeté lors d’une prochaine étape.

– Une fois votre acte traduit, tamponné là aussi par le traducteur et signé, nous nous retrouvons face à deux nouvelles étapes. Il faut désormais légaliser le document, et donc légaliser la signature du traducteur. La mairie de la ville du traducteur double tamponne (ville et officier de l’état civil), signe, et date, avec la mention “Vu pour légalisation de la signature”.

– La légalisation peut donc avoir lieu, via le service “légalisation”. L’on tamponne une nouvelle fois, avec la date et la mention de la légalisation, précisant la destination de l’acte, ainsi que le nom et la qualité de l’agent, avec un tampon dans le tampon, au cas où il n’y en aurait pas assez. Et en cas de doutes, on retamponne “autorités étrangères”, en reprécisant que le destinataire est la “Chine”.

– Légalisé, on tamponne, pour certifier que la traduction est conforme à l’original en langue française, on date.

– Ca manque de tampons tout ça, alors maintenant que notre traduction est certifiée-légalisée-conforme, l’on peut la faire viser par le ministère des affaires étrangères, moyennant un timbre fiscal de 2€, l’on obtient alors le fameux… coup de tampon.

– Nous voici avec une feuille tamponnée de partout, et l’on pourrait se dire que tout est enfin terminé, mais il manque l’essentiel pour que l’acte soit valable aux yeux des autorités compétentes en Chine : le visa de l’ambassade de Chine. Effectivement, ça manquait de tampons chinois tout ça. Il convient donc d’envoyer notre traduction certifiée-légalisée-conforme-validée à l’ambassade (ou au consulat) pour le faire authentifier.

L’autentification consistera en un enregistrement de l’acte, et l’apposition de deux autocollants (les tampons c’est ringard), l’un de la taille d’un visa, certifiant la validité de l’acte et la signature du légalisant, daté, signé, numéroté (deux fois) ; et l’autre, de la taille d’un… tampon, du bureau des authentifications. On remarquera que ces deux autocollants sont collées au dos… ce qui semble évident, car il n’y a plus de place de l’autre côté.

Et voila, la partie à faire en France est terminée, nous voila forts d’un acte de mariage qui ne ressemble plus à rien, mais qui a l’air très officiel. Nous pouvons nous rendre en Chine auprès des autorités compétentes dans la ville de naissance de mon épouse, la tête haute, et espérant que tout cela était suffisant pour pouvoir valider notre mariage international!

Insolite en Chine !old

Messi parle chinois (vidéo)

28/06/2011 — by Cédric BEAU

messi chinoisPas étonnant que Weibo ait une croissance fulgurante en Chine, et que Twitter ne conquiert pas notre jeunesse française, quand d’un côté l’on vous présente sur les chaînes les plus regardées un Lionel Messi parlant chinois et faisant la promotion de son compte weibo, et que de l’autre… bah il ne se passe rien (demandez à n’importe quel vieux ou très jeune français, il y a d’énormes chances pour qu’il n’ai jamais entendu parlé de Twitter !)

Mais demandez à un chinois de n’importe quel âge, et là c’est parti, Weibo par ci, Weibo par là, toutes les stars ont leur compte, et les messages weibo passant à la télévision font légion!

En plus, c’est une bonne manière de faire la promotion du chinois, à l’heure où la famille Obama se met toute entière à l’apprentissage du mandarin, l’on se rend compte de la place que commence à prendre la Chine dans les esprits occidentaux!

Allez, je suis sûr que vous n’avez qu’une hâte, c’est de voir Messi parler chinois :

Insolite en Chine !old

Vente d’organes sur Internet

04/06/2011 — by Cédric BEAU

Coup de buzz ou réalité, j’ai pu lire que selon un article du The Telegraph, un adolescent chinois de 17 ans avait vendu son rein au marché noir afin d’obtenir de l’argent. Il souhaitait utiliser cet argent pour s’acheter un iPad2!

Je trouve cela impressionnant, le nombre de publicités que l’on peut trouver sur la toile chinoise concernant le don d’organes, que ce soit des marchés noirs ou gris, on en retrouve partout!

Lorsque l’on sait qu’un rein se revend 20.000 yuans (plus ou moins, évidemment, sur ce genre de marchés les prix varient du simple au triple), on comprend que certains n’aient pas peur de faire le pas qui leur sera parfois fatal!

C’est d’ailleurs le cas de cet adolescent. Admis à l’hôpital sans l’accord de ses parents, c’est en rentrant à la maison avec un rein en moins que les ennuis ont commencés : des complications liées à l’opération. Et ce n’est pas un cas isolé, croyez moi…

Selon The Telegraph, la publicité pour la vente d’organes sur Internet est très répandue en Chine. Chaque année, plus d’un million de Chinois auraient besoin d’une transplantation, seuls 10 000 d’entre eux parviennent à recevoir un organe.

Insolite en Chine !oldSexy Chine

Les non-dits et règles implicites en Chine

08/04/2011 — by Cédric BEAU

Il est très commun en Chine, pays qui doit encore terminer sa construction notamment au point de vue légal, de se rendre compte qu’il existe beaucoup de règles implicites. Qu’elles soient dictées par les traditions, les politiques ou les personnes plus ou moins corrompues, elles sont belles et bien présentes dans la vie de tous les jours comme le témoigne cette blague :

什么东西要藏起来暗地里用,用完之后再暗地里交给别人?
答:照相底片。
错,是潜规则。

– Quelle chose faut il cacher, utiliser en secret, et une fois utilisée la donner discrètement à une autre personne?
– Des négatifs de photographies?
– Faux! Des règles implicites!

Jolie fille coucheLe terme “cacher” se dit “暗地里”, qui sous-entends que cela se produit dans un endroit sombre. D’où la référence aux négatifs photos que l’on ne doit pas exposer à la lumière.

Mais il s’agit ici en fait de critiquer toutes ces règles et autres lois qui sont appliquées sans exister vraiment, tellement d’usage en Chine.

Exemple de règle implicite :
– pour faire traiter un dossier plus rapidement, il est utile d’avoir de bonnes relations
– pour être certain qu’un chirurgien sera appliqué lors d’une opération, il sera bon de le gratifier d’une enveloppe rouge ou d’une bonne bouteille de Maotai avant l’acte chirurgical.

Mais ne nous cachons rien, ces pratiques existent aussi en occident, entre ceux qui couchent pour réussir, ou les cadeaux à la commande dans le bâtiment, en passant par les “dons” aux douanes…!

Insolite en Chine !old

Fausses statistiques et informations falsifiées…

05/04/2011 — by Cédric BEAU

Fausses statistiques, affirmations approximatives, sondages truqués. Encore une fois, ce n’est pas que le cas de la Chine, mais en tous cas, il ne sont pas dupes, comme nous le montre cette blague :

Blague désert一个统计学家,一个地理学家,一个长跑冠军在沙漠里迷了路,谁活下来的机率大,为什么?
答:长跑冠军,因为跑得快。
错,是统计学家,因为中国统计”水分”最多。

– Un statisticien, un géographe, et un champion de marathon sont perdus dans un désert. Qui a le plus de chances de survivre, et pourquoi?
– Le champion de marathon, car il court vite
– Faux ! C’est le statisticien, car ce sont les statisticiens chinois qui font le plus de “fautes”

En référence aux statisticiens chinois, le fait de faire des fautes, de donner des informations fausses ou falsifiées, peut aussi se dire “水分” (que l’on peut traduire par “eau”). Donc pas de craintes de mourir de soif dans le désert !

Insolite en Chine !old

Mort, en jouant à cache cache!

02/04/2011 — by Cédric BEAU

Semaine de la blague! Ou pas… Je tiens jamais mes promesses, et je ne publie jamais ce que je prévois, donc il y aura une blague aujourd’hui, mais il n’est pas dit que je tiendrais toute la semaine. Hihi.

Le principe est très simple : des blagues courtes, mais qui font réfléchir sur la Chine actuelle. Voyez plutôt :

Blague世界上最不痛苦的死法是什么?
答:安乐死。
错!是躲猫猫。

– Quelle est la façon de mourir la moins douloureuse?
– Euh, mourir heureux ?
– Faux! Mourir en jouant à cache cache !

Cette blague fait référence à un fait de société de 2009, année durant laquelle un prisonnier de 24 ans est devenu célèbre à titre posthume. Ce prisonnier est décédé des suites d’un traumatisme crânien, la police a indiqué qu’il s’était cogné contre un mur, alors qu’il venait d’être “touché” par un autre prisonnier en jouant à cache cache (躲猫猫)

La famille du défunt n’avait alors pas accepté la cause du décès donné par la police, et le centre de détention avait refusé tout contact avec la famille et la presse.

Les internautes ont ensuite fait le buzz, s’étonnant que l’on puisse décéder en jouant à cache cache. Des dixaines de milliers de commentaires avaient suivis, et le terme躲猫猫 s’est donc propagé dans beaucoup de forums sur d’autres sujets et dans des blagues.