main

Culture chinoise [n]oldVoyager en Chine

Macao, l’enfer du jeu? Non! Un bon investissement…

09/04/2012 — by Cédric BEAU

Aller au casino est une passion pour les nouveaux riches chinois, mais pas que. Je vous propose de découvrir les bons côtés des paris et autres tournois de Poker dans l’ancienne concession portugaise

poker macao
Ils n'ont pourtant pas l'air très riches...

Macao, un monde à part

Macao (澳门) n’est qu’à 10 minutes de Hong Kong en hélicoptère, mais la différence que l’on peut ressentir avec le continent est aussi forte que lorsque l’on passe la frontière monégasque pour nous autres.

Tout doit être au dessus de tout, au top. Meilleurs casinos, meilleur salle de poker, meilleures représentations artistiques… Seuls les plus professionnels d’entre nous pourront se faire une place à Macao (ou les plus riches…)

Je parle du Poker parce que c’est un jeu que j’aime particulièrement (mais pas autant que le Mah-jong 麻将), mais aussi parce c’est à Macao qu’ont lieu une grande partie des plus grands tournois de Poker, comme le tournois de poker de PokerStars.

Pourquoi Macao est un paradis

Je ne vais pas aller plus loin dans tout ce qui est architecture et démesure, mais plutôt aborder un aspect social important.

Car si il est certain qu’à Macao, on va s’amuser, gagner ou perdre beaucoup d’argent. Ce n’est au final pas l’essentiel.

L’essentiel, c’est d’être allé à Macao.

L’argent gagné est un plus, mais l’argent perdu n’est pas forcément un moins. En effet, à Macao vous allez faire des rencontres. Et je vous laisse deviner si ces rencontres seront intéressantes à ajouter à votre liste de contacts : ce sont les personnes parmi les plus importantes d’Asie et du Monde qui sont autour de vous!

Rien que cela vaut l’investissement, pour peu que l’on sache y faire en “marketing” relationnel (je parlais il y a peu de l’importance du cercle relationnel, c’est pas pour rien !)

Et le deuxième retour sur investissement, c’est le fait de pouvoir dire -une fois rentré à la maison- que vous êtes allé au casino à Macao. C’est comme de dire que l’on a passé les vacances sur la côte d’Azur, en faisant un saut par les casinos de Macao : les gens ne vous regardent pas de la même manière, et un certain intérêt se crée alors pour votre personne…

Car ce que vous avez fait comme investissement, il est le même que si vous portez un sac Louis Vuitton ou que vous avez dans la poche un portefeuille Mont Blanc : vous avez acheté du code social (pour les français), de la face (pour les chinois)…

Alors je vous donne rendez-vous à la célèbre salle du Grand Lisboa, on se fait un poker?

Culture chinoise [n]old

Vous pensez que tous les enfants chinois vont à l’école :

08/04/2012 — by Cédric BEAU

En Chine, il est important que vous sachiez différencier ce qui est officiel, de ce qui est la réalité. L’écart est énorme. Je réponds ici à une question qui m’a été posée : est-ce que tous les chinois vont à l’école.

ecole chine
Tout n'est pas si rose...

L’école est obligatoire en Chine

Oui, l’école est obligatoire en Chine pour les 6 à 18 ans. Avant 6 ans, il n’y a pas de maternelle, et les crèches sont chères.

Petite parenthèse pour les crèches : je profite personnellement d’offres du type Groupon (团购 = système d’achat en groupe, 团宝 =Groupon.cn).

Cela permet d’en essayer 5 ou 6 différentes par mois, pour quelques dizaines de Yuan seulement!

Mais lorsque l’on arrive à 6 ans, une grande partie des enfants chinois qui doivent, et même qui veulent être scolarisés, ne le peuvent pas.

L’école n’est pas “accessible” à tous.

Et cela pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’à la campagne, il n’y a parfois tout simplement pas d’école. Manque d’infrastructures, de matériel, ou population trop éparse.

Aussi, parce que les professeurs ne veulent pas aller à la campagne. Trop loin, peu pratique, mal payé…

D’ailleurs, les professeurs manquent. A la ville comme à la campagne. Alors vous comprenez donc que pour la campagne, c’est quasi peine perdue. Mais pour la ville, ce n’est pas non plus gagné!

Le manque de professeurs se traduit par des classes en sur-effectif. 60 élèves par classe en moyenne pour le lycée, par exemple!

Vous voyez que ce n’est pas si simple, le système est très dur.

Et il y a aussi ceux qui ne “peuvent” pas aller à l’école

Ceux là, c’est ceux dont vous parlent les médias en occident. Je ne sais pas si il méritent plus d’attention que les premiers, mais je me dois de les citer dans cet article.

Il s’agit de ceux qui doivent travailler, pour subvenir aux besoins de la famille. Exploitation ou survie, je laisse le débat aux journalistes, mais une chose est certaine : si ils vont à l’école, ils n’auront plus assez de revenus pour manger.

On leur recommande d’étudier pour mieux vivre plus tard, mais manger maintenant ou étudier pour l’avenir, le choix est vite fait…

Business en ChineCulture chinoise [n]old

Réussir en Chine grâce aux cercles d’amis, de Jérôme Berny

23/03/2012 — by Cédric BEAU

Ce livre Réussir en Chine grâce aux cercles d’amis est en train de devenir l’un de mes livres préférés. Et pourtant, des livres, j’en ai lu un paquet!

Parce que ses bons conseils ne s’appliquent pas qu’à la Chine, ils me sont utiles tous les jours et vous devez donc aussi en profiter. Voici ce que vous pouvez trouver dans Réussir en Chine :

réussir en Chine
Réussir en Chine

Partie 1 : les origines d’un système

  • Quelle doit être la philosophie d’un réseau de relations
     
  • Pourquoi nous sommes tous des “amis” et que nos amis véritables sont des “frères”
     
  • Pourquoi la capacité à s’entourer des bonnes personnes ouvre la porte du succès
     
  • Comment comprendre la philosophie de Confucius va vous aider à vous créer un réseau solide
     
  • Pourquoi les occidentaux sont parfois mal-vus en Chine
     
  • Ce que vous ne devez absolument pas dire sur vous de peur de choquer votre interlocuteur
     
  • Comment 20 millions de chinois sont morts dans les années 60, et l’influence que cela a eu sur la mentalité chinoise
     
  • Pourquoi et comment les chinois vont vous aider

Cliquez ici pour vous procurer un exemplaire de Réussir en Chine grâce aux cercles d’amis

Partie 2 : Un réseau de relations, comment ça marche

  • Pourquoi les personnes que vous n’aimez pas doivent aussi être vos amis
     
  • Comment “classer” ses amis, et les faire évoluer à votre avantage
     
  • Quelle stratégie adopter pour se constituer un bon réseau relationnel
     
  • Comment jongler entre quantité et qualité
     
  • Quels sont les acteurs d’un réseau relationnel équilibré

Cliquez ici pour vous procurer un exemplaire de Réussir en Chine grâce aux cercles d’amis

Partie 3 : Comment construire son réseau de relations, et comment rejoindre le réseau des autres

  • Pourquoi un bon réseau de relations vaut mieux qu’une grande étude de marché, et est une clé de votre succès
     
  • Pourquoi un contrat signé n’est pas suffisant, et qu’il est une erreur de s’en contenter
     
  • Où se passe l’essentiel de la construction d’un réseau relationnel (au restaurant!)
     
  • Comment se mettre en valeur tout en restant modeste
     
  • Pourquoi il faut se battre pour payer l’addition et comment cela va nous aider à se faire des relations solides
     
  • Quelques exemples pratiques pour séduire une assistance, montrer que l’on a du pouvoir et inspirer confiance (j’adore ce passage!)
     
  • Comment, et pourquoi boire l’alcool durant un repas sera un élément des plus essentiels

Cliquez ici pour vous procurer un exemplaire de Réussir en Chine grâce aux cercles d’amis

Partie 4 : Comment entretenir un cercle d’amis

  • La comparaison avec une plante que l’on arrose, un jardin à entretenir
     
  • Comment gérer son temps et renouer des contacts pour les renforcer
     
  • Un outil essentiel : les cartes de visite, et comment les utiliser (une arme insoupçonnée)
     
  • L’importance du nom chinois (je vous en parlais d’ailleurs hier ici et ), un élément à ne pas négliger
     
  • Comment, et pourquoi il faut se divertir et sortir avec ses amis
     
  • Quels cadeaux offrir, et comment allier budget et succès (et quels sont les cadeaux à ne surtout pas offrir!)
     
  • Comment se rendre indispensable

Cliquez ici pour vous procurer un exemplaire de Réussir en Chine grâce aux cercles d’amis

Pourquoi vous devez lire ce livre

Ce livre est essentiel. Pour comprendre la Chine, sa culture, mais aussi pour réussir dans votre business. Et ce que j’apprécie, c’est que cette mine d’or de conseils peut aussi être appliquée dans la vie personnelle (pas la peine ni d’être intéressé par la Chine, ou de connaître des chinois) pour développer vos relations et devenir plus influent.

Pour ma part, j’applique désormais les principes de Jérôme Berny tous les jours, et cela m’a été utile plus d’une fois (surtout l’élément “pourquoi les personnes que vous n’aimez pas sont aussi vos amis!).

En plus, il se lit facilement, est très digeste, et ne fait qu’un peu plus de 200 pages!

Alors cette semaine, lisez Réussir en Chine grâce aux cercles d’amis!

 

Culture chinoise [n]old

Les capitales de la Chine

13/03/2012 — by Cédric BEAU

La question de savoir quelle est la capitale de la Chine revient souvent

les capitales de la ChineEt si il paraît logique pour beaucoup qu’il s’agit de Pékin (Beijing), j’ai parfois des réponses étonnantes comme Shanghai, Hong Kong, Taipei…

J’ai donc cherché à comprendre pourquoi il y avait un malentendu sur le sujet. Et c’est en parlant des USA que j’ai compris.

Beaucoup de gens pensent en effet que la capitale des USA est New York, alors qu’il s’agit en fait de Washington. New York a 8 millions d’habitants alors que Washington en a 600.000. New York est le centre économique alors que Washington est le centre politique.

On parle beaucoup plus de New York que de Washington. Notre conscience n’a pas de temps à perdre et donc associe “ville plus importante” à “capitale”. Le tour est joué.

C’est donc pareil pour Shanghai (18 millions d’habitants, capitale économique de la Chine) et Pékin -Beijing- (13 millions d’habitants, capitale politique et capitale du pays).

Pour ce qui est de Hong Kong, c’est aussi un centre économique, la capitale des foires et autres salons asiatiques qui a une très grosse presse, et on en a beaucoup parlé avec la possession britannique et le statut spécial de la ville.

Honk kong pourrait, en quelques sortes, être sa propre capitale, sur la logique “un pays, deux systèmes”.

En ce qui concerne les investissements, c’est Shenzhen, capitale marchande du Sud de la Chine qui est la première au niveau mondial. Cette ville s’est développée et est sortie de terre en a peine 30 ans! On en parle de plus en plus, cela ne m’étonnerai pas qu’elle détrône Shanghai sur le long terme dans les esprits.

Shenzhen compte 10 millions d’habitants (officiels et recensés, ne comprends pas les travailleurs migrants en nombre non négligeable)!

Et allez, on continue !
– Shanghai est aussi la capitale chinoise de la mode
– Pékin est aussi la capitale culturelle de la Chine
– Luoyang a été une capitale de la Chine
– Nankin (Nanjing) a été une capitale de la Chie
– Xi’An a été une capitale de la Chine
– Kaifeng aussi
– Hangzhou aussi!
– … et il y en a encore!

Au final, pour tous ceux qui se trompent, vous avez maintenant un paquet d’excuses 🙂

Culture chinoise [n]old

A quoi servait la muraille de Chine

28/01/2012 — by Cédric BEAU

Je trouve particulièrement étrange lorsque l’on me dit que la Grande Muraille de Chine servait à repousser les invasions mongoles. Certes, cette muraille a permis de délimiter des frontières qui seraient ultérieurement menées à changer, et les mongols étaient une menace bien réelle, mais…

La Grande muraille de Chine, au final, ce n’est qu’un mur. Un grand mur, certes, mais un mur tout de même. Et l’Histoire nous a prouvé plus d’une fois qu’un mur, ça se casse, ou on passe au dessus! Pensez vous que l’empereur n’était pas conscient de cela?

Alors quelle utilité à la muraille de Chine? Eh bien il convient d’y regarder un peu plus à la façon dont elle était vécue une fois construite : des gardes étaient installées sur les tours de guets tous les quelques centaines de mètres. Lorsqu’une armée s’approchait ou qu’il y a avait un problème, ils avaient à leur disposition un système de feu à prise rapide, toujours prêt. Le danger avéré, ils allumaient ce feu. Les autres tours de guet voyant ce feu allumaient alors le leur.

Allumer un feu prend quelques secondes, voir un feu et allumer le sien prend quelques dizaines de secondes. En quelques minutes, le long des 6500 kilomètres de la muraille de Chine, l’on savait que l’on était attaqué. La grande muraille de Chine avait donc comme utilité prévue le fait d’être un système d’alerte.

Les messages transitaient d’ailleurs sur la grande muraille même lorsque les feux n’étaient pas allumés, étant large, des coureurs et des soldats à cheval pouvaient la traverser pour transporter les messages importants sans avoir à emprunter les chemins sinueux des montagnes alentour.

Les attaques n’ont pas pu toutes être repoussées, même avec le pouvoir d’anticipation et de préparation que permettait ce système d’alerte. On ne retiendra cette utilité comme étant accessoire elle aussi.

Mais alors, si le mur ne sert à rien, et que le système d’alerte ne sert à rien, à quoi servait la muraille de Chine?

Eh bien la muraille de Chine, c’est quand même un sacré mur! Cette construction reste un monument gigantesque, et on peut bien dire que c’est l’empereur qui avait la plus longue (…de muraille)!

C’est au final, une question d’honneur.

Une destination telle que la Chine est également proposé sur le portail de groupon. Un
portail proposant de multiples réductions sur différents voyages ou sortie détente.

Crédit Photo : moi, un délire maintenant que j’ai réussit à installer ma palette graphique 汉王笔R504

Blog ChineCulture chinoise [n]old

Joyeux nouvel an chinois!

22/01/2012 — by Cédric BEAU

Peu de posts dernièrement, mais on ne peut pas laisser passer une occasion si importante que le nouvel an chinois, pour vous le souhaiter à tous, fidèles (ou pas) lecteurs!

Je vous souhaite donc pour cette année du dragon d’avoir la santé, et que tous vos voeux les plus chers (et les moins chers, pourquoi pas) se réalisent !

A très bientôt!
Cédric

Nouvel an chinois

Blog ChineCulture chinoise [n]old

Noeud porte bonheur chinois offert chez Marionnaud!

12/01/2012 — by Cédric BEAU

Premier jour des soldes, l’on passe donc dans notre parfumerie préférée (c’était sur la route). On est connus là bas, il faut dire que plusieurs fois nous sommes passés par là avec des amis (plus ou moins) fortunés et prêts à mettre un sacré budget dans la cosmétique française.

porte bonheur année du dragonEt la dernière fois, l’on nous avait offert un produit Sen 森, qui signifie forêt en chinois. Je ne sais pas si cette marque développée par Marionnaud est une idée du grand patron Li Jia Cheng, président de Hutchison Whampoa Limited (和記黃埔有限公司), la société Hongkongaise détenant 90% du capital de Marionnaud SA. Quoi qu’il en soit, cette marque m’a plu ^^

Et après nos achats de ce jour, j’ai eu la surprise en rentrant dans la voiture de remarquer un noeud porte bonheur chinois accroché à mon rétroviseur par mon épouse. C’était un cadeau de la part de la boutique Marionnaud, à l’occasion de l’année du Dragon, pour faire la promotion de la marque Sen.

J’ai apprécié.

Nota : le noeud porte bonheur est aussi offert pour les commandes passées sur Marionnaud.fr.
Nota 2 : spéciale dédicace à la boutique Marionnaud de Tourcoing! 

Image piquée sur Marionnaud.fr

Culture chinoise [n]oldTélévision chinoise

Le nouvel an 2012 en Chine à la télévision

07/01/2012 — by Cédric BEAU

CCTV1, il est 14h48 en France, 21h48 en Chine, et sur un des nombreux programmes de télévision en streaming chinois, je me connecte pour suivre en direct la soirée jusqu’au compte à rebours.

Et, bien qu’habitué à la démesure, je remarque que plus d’un million deux cent mille personnes sont connectées en même temps que moi pour regarder le même programme. Je n’ose pas imaginer le nombre de téléspectateurs total, et la portée qu’à un tel évènement en Chine.

le nouvel an chinois 2012Des artistes internationaux viennent chanter en anglais des reprises de chansons chinoises (les médias occidentaux aiment à critiquer les chinois qui font la même chose dans le sens inverse, ici, on les met à l’honneur), et l’on revoit des slogans nationalistes tellement connus de nos médias occidentaux. Ah la Chine, ce pays au fort sentiment nationaliste! Il paraît que c’est risible,  et que la propagande c’est mal. Par contre en France, les tracts et les débats, les journaux télévisé, tout est objectif, et ça c’est bien! (En fait, en France on essaye de rendre les gens nationalistes, mais sans le dire, avec des artifices, il paraît que c’est mieux. Le résultat est cependant discutable).

Je fais donc, en bon français, la remarque à mon épouse “ah, c’est quand même vachement nationaliste comme représentation!”. Et elle de me répondre “oui mais tu sais, les slogans, nous aussi on les connais. La propagande, on la voit bien, on n’est pas aveugle ni sourds. Mais après tout, en quoi ce serait mal d’être nationaliste, et de chanter son pays?”. Ayant difficilement trouvé des arguments pour continuer ce débat, je lui ai donné raison. J’ai initialement pensé à parler de l’éducation en Chine, du conditionnement que pouvaient avoir les élèves. Mais étant moi même enseignant, et voyant la nette différence entre les étudiants français et les étudiants chinois, j’ai préféré me taire. Les nôtres manquent peut être un peu de “conditionnement”!

Bref, une soirée pleine -de publicités sous le type de sponsors- de chanteurs d’opéras, de chanteurs internationaux avec la présence de Michael Bolton (chanteur, et jouant Volt dans High Voltage) pour nous chanter deux titres! Mais rien de comparable, bien sûr, à ce qui nous attend pour le nouvel an chinois. Le cadre était cependant impressionnant, une scène très travaillée, et le stade national de Pékin rempli à craquer!

Culture chinoise [n]Le chinoisold

Les sourds en Chine

06/12/2011 — by Cédric BEAU

Devant l’absence de renseignements sur la langue des signes en Chine sur le net, je l’ai déjà évoquée par deux fois, le point de vue du passionné de chinois que je suis s’est particulièrement attardé sur l’évolution de la langue des signes chinoise, des différences entre la langue des signes en Chine continentale et à Taiwan (basée sur l’alphabet Zhuyin Bopomofo) que je n’ai pas encore évoqué ici…

Et je remarque que ces publications sur la langue des signes trouvent en France un public inattendu. Devant cet intérêt, je souhaite donc développer le sujet, espérant que vous y trouverez votre compte sur la condition, notamment, des sourds en Chine.

Ces derniers, faut-il le rappeler, sont tout de même plus de 20 millions. Il est alors intéressant de s’intéresser à une population qui représenterait par exemple deux fois la population de la Belgique!

Miss Chine sourdeUn petit état sur la langue des signes

Je l’ai évoquée, mais il est intéressant de relever ici que la langue des signes chinoise est aussi dialectale que le “chinois”, des variantes régionales sont donc observables dont le plus notable et le plus influent : celui de Shanghai.

Cette spécificité des dialectes n’est pas spécifique à la Chine, l’on peut aussi l’observer par exemple aux Etats Unis.

De l’éducation des sourds en Chine

Si il existe en Chine des écoles bilingues et bi-culturelles pour les sourds, comme à Tianjin, ville possédant aussi une université dédiée aux sourds, d’autres villes disposent aussi d’écoles plus éparses mais bien présentes, à Beijing, Shanghai, Nanjing, mais aussi dans le centre de la Chine comme à Kunming, voir dans les régions les plus reculées comme au Tibet.

Encore du travail à faire

Le langage est bien présent, les écoles aussi, mais l’on remarque selon les statistiques que seul dix pour-cent des sourds atteignent le niveau requis à 7 ans pour pouvoir rentrer dans une école publique. Les plus chanceux restent ceux qui ont perdu l’audition, au détriment de ceux qui ne l’ont jamais eu (Etude CDPF).

Il faut en effet près de 45 minutes pour apprendre une seule syllabe. Les voyelles s’apprenent rapidement grace à la forme de la bouche, mais pour ce qui est des cours, ils ne peuvent seulement apprendre que des mots basiques tellement la progression est lente.

En conséquence, la plupart des sourds sortant diplômés ont en fait un niveau quasiment trois ans inférieur à ceux de leurs pairs bien portants. Les perspectives de trouver un emploi de qualité sont ainsi très affaiblies, même si l’on a recensé quelques success stories qui font rêver.

Pourquoi en est-on là?

Si les sourds sont considérés comme des personnes marginales dans notre monde actuel, c’est parce qu’en Chine (et en Europe, soit dit en passant), les bien portants ne portent pas d’attention particulière à la condition ce ceux-ci.

Les bien-entendant ne s’intéressent que trop peu à la langue des signes, l’on observe alors des problèmes de communication et d’incompréhension. Qui voudrait se renseigner sur la culture des sourds, leur histoire et leur langage? C’est bien le problème, et c’est ainsi que 22 millions de personnes se retrouvent être une minorité encore isolée dans l’immensité de la Chine.

Culture chinoise [n]old

La Chine, ces égocentriques?

20/11/2011 — by Cédric BEAU

dynastie des Shang“La Chine s’appelle elle même empire du milieu, car elle se met au centre du Monde, et tout ce qu’il y a autour ce sont des barbares ou des mondes inconnus”. Voila ce que l’on peut entendre de la bouche de français et autres occidentaux. C’est bien sûr sans connaître l’avancée technologique, les prouesse géographiques chinoises, et sans savoir que les chinois ont eux aussi exploré le monde (mais n’ont pas cherché à le coloniser). Sylvain reviendra là dessus le mois prochain dans une publication sur Zheng He.

Tout cela, ce ne sont que préjugés et idées reçues. Voici un extrait nous rappelant le pourquoi du comment, et nous rappelant aussi que les détracteurs de la Chine ont la vie dure, car déjà en 1837 on passait son temps à dire ce que l’on avait déjà dit et expliqué pour tenter de casser quelques préjugés :

“中国, zhongguo (1). Non pas qu’ils se croient placés au centre de la Terre, comme on l’a quelquefois prétendu, mais parce que c’est une dénomination très ancienne et qui a une origine fort simple. A l’époque de Confucius, cinq à six cents ans avant notre ère, la Chine était divisée en un grand nombre de petits royaumes qui dépendaient ou devaient dépendre d’un royaume suzerain placé au milieu d’eux : c’était donc le royaume du milieu qui avait la suzeraineté sur les autres, et dont la dénomination de position est devenue par la suite celle de tout l’empire, à l’époque où les petits royaumes furent réunis dans une grande agglomération, comme cela a eu lieu pour la France même, dont le nom ne s’appliquait dans l’origine qu’à une circonscription très restreinte autour de Paris; les autres provinces se nommant Bourgogne, Normandie, Alsace, France-Comté, etc…”

(1) j’ai ici modifié les caractères en simplifiés et utilisés la transcription en pinyin, qui n’existaient pas en 1837, dans un soucis de faciliter la lecture pour les sinisants.

Lu dans Chine, ou Description historique, géographique et littéraire de ce vaste empire, d’après des documents chinois…. Guillaume Pauthier 1837