main

Blog Chine

Naissance d’un Blog Chine

03/06/2018 — by Cédric BEAU

Publié le 07/05/2008
Dernière mise à jour le 03/06/2018

IL faut faire un blog SUR TES VOYAGES EN CHINE

C’EST COURANT, C’EST PRESQUE DEVENU UNE CONDITION À UN VOYAGE RÉUSSIT : IL FAUT FAIRE UN BLOG.

blog chine contenu Pour ma part, je n’aurai pas fait comme tout le monde, cela fait déjà plus d’un an que je vis en Chine. Je suis présentement confortablement installé dans le canapé de mon salon, mes cours de Chinois d’un côté, mon amour et le chat de l’autre.

Mais chaque jour, grâce au fait que je fréquente quotidiennement des chinois, j’accumule des sources d’informations impressionnantes sur la Chine. De la culture, de la musique, du chinois. Alors il y à presque deux mois je me suis lancé dans la création du blog chine.

Cependant, rajoutant des dizaines d’articles par semaines, je me suis rendu compte qu’il manquait quelque chose. Quelque chose qui pourtant est essentiel : la vie de tous les jours. Cette vie que mes amis m’envient, qui attire la curiosité de la famille. Elle est aussi importante que le café de 2h15 l’est vis à vis du gâteau d’anniversaire : tout aussi indispensable (bien que je vienne de prendre mon café, à 15h57, on comprendra la comparaison)

Alors pour un premier article, je voudrais simplement souhaiter la bienvenue à tous les visiteurs qui passeront par là, qu’ils deviennent accroc ou critiques, qu’ils aiment ou qu’ils s’enfuient, bonne visite à vous tous !

Ah et, au fait, pour apprendre le chinois, c’est par ici :

www.methodecrampe.com

Cédric Beau

Blog Chine

Le jour où mon mariage a été interdit

03/06/2018 — by Cédric BEAU

« Non jeune homme, vous n’avez pas le droit de vous marier. Rentrez chez vous. »
— L’officier de l’Etat Civil.

Il y a presque 10 ans, le 7 juillet 2008, je montais dans un train en partance de Shanghai. Destination Guiyang, province du Guizhou.

Le but de ce périple? 

Un mariage MON mariage. Nous nous rendions à la préfecture de la région de laquelle ma femme est originaire.

26 HEURES ET 45 MINUTES DE TRAIN !

Bon, en couchette molle quand même (compartiments de 4 couchettes, c’est le must du must, il fut un temps où seuls les hauts gradés et certains fonctionnaires avaient le droit d’en profiter).

Après 6 mois de préparations, et de paperasses et autres entretiens au consulat de Shanghai, 26 heures de train ça ne me faisait plus vraiment peur.

J’avais jamais été d’aussi bonne humeur. 

Et pour cause, j’étais en route pour le plus beau jour de ma vie. Mon mariage !

Du moins, c’est ce que je pensais.

Parce qu’une fois sur place à Guiyang, ce fut la douche froide :

« Nous ne pouvons pas accepter votre demande de mariage, car vous n’avez pas l’âge légal de vous marier en Chine. »

Si je n’avais jamais été d’humeur aussi bonne, la chute d’humeur et la déception se firent ressentir d’autant plus fort.

Cassé.

Brisé.

J’ai eu l’impression de sentir ma vie sortir de mon corps.

Je pouvais quasiment ressentir mon énergie s’échapper par les pores de ma peau.

J’avais envie de tout abandonner. 

De hurler. De tout casser.

Pourquoi n’avions-nous pas été prévenus par le consulat ? Comment était-ce possible d’être passé à côté de cette information lors de la préparation des papiers ? Qui avait créé cette règlementation stupide ?

C’était fini.

Foutu.

Tout devait être reporté à l’année suivante. 

Parfois, quand j’apprends une langue ou lance des projets, j’ai l’impression de revivre cette expérience.

De vouloir tout laisser tomber. De sentir mon énergie s’épuiser.

Et à chaque fois je me rappelle cette petite histoire (ou plutôt, ce sentiment -ou phénomène physiologique, j’en sais pas- me refait vivre toute cette histoire. C’est pas tellement volontaire)

Ça aurait pu être très négatif, et m’achever.

Si à l’époque je n’avais pas trouvé une solution.

Car une solution existait :

Ne voulant pas tout abandonner et tout briser ce qui était déjà construit en reportant à l’année suivante, j’avais aussi la possibilité de monter dans un avion avec ma vénérable épouse, et de me marier en France. 

Pays dans lequel j’étais assez âgé pour pouvoir me marier.

Et c’est ce que nous avons fait. Quelques semaines plus tard, nous étions unis et vécurent heureux, et eurent beaucoup d’enfants (deux, c’est déjà un début ^^)

Morale de l’histoire :

Il y a toujours une solution. 

N’abandonnez jamais vos projets. Ne brisez jamais vos rêves à cause de bêtises. Les problèmes n’existent pas, il n’y a que des obstacles.

Il suffit de passer au dessus, ou de les surmonter.

Voili voilou, je sais pas si ça vous aidera à voir la vie du côté bon, mais en tous cas j’avais envie de vous raconter ma vie aujourd’hui. Et de vous expliquer une des raisons de mon optimisme quotidien.

Pour apprendre le chinois, c’est ici :

www.methodecrampe.com

Cédric Beau 

Blog Chine

De la mendicité en Chine…

10/08/2014 — by Cédric BEAU

Aujourd’hui, je souhaite écrire un petit article sur les mendiants en Chine. Sans vouloir faire de généralité, je trouve qu’en Chine les mendiants sont peu présents.

Évidemment, c’est sans compter les lieux touristiques, ou vous serez probablement amené à aller si vous allez voyager en Chine. Dans les lieux touristiques, blague à part, les Chinois s’adaptent aux mendiants auxquels nous sommes habitués à avoir affaire.

Mais pour le reste de la Chine, c’est surprenant, ils sont très rares…

On distingue deux groupes :

Les mendiants qui ne peuvent que mendier pour survivre 

IMG_2978

 

Ce sont des personnes qui souvent sont handicapées, comme ici cette vieille dame. Elle n’a qu’une jambe, et ne peut que compter sur la charité des autres pour continuer à subsister à ses besoins.

Cependant, elle fait aussi en quelque sorte partie du second groupe de personnes. Avec son petit autel sur la tête, et porte encens, permettant de bénir les personnes qui l’ont aidée. Ce second groupe de personne, je vous en parle juste après.

Un autre exemple, c’était un petit garçon, sans bras. Tous les jours je le retrouvais en face de mon bureau, juste avant mon déménagement. Avec un micro et une enceinte. Il offrait sa voix aux passants.

Lui aussi, il fait en fait partie du deuxième groupe.

Est après, il y a tous ceux qui sont vraiment trop en mauvaise santé, et qui ne peuvent que rester un endroit avec une petite pancarte, à attendre la charité

Le deuxième groupe : ceux qui mendient sans mendier, ceux qui se battent.

Au final, je me rends compte que la plupart des pauvres ici, préfèrent travailler pour trois fois rien, plutôt que de mendier pour trois fois rien.

IMG_2865

C’est le cas par exemple des Beidou (背篼) que nous avons ici à Guiyang. Ils viennent de la campagne, voir d’autres régions, pour tenter de gagner quelques yuans en faisant office de “porteurs”.

Placés à la sortie des supermarchés, ou des magasins de meubles / électroniques, ils vous proposent de porter vos achats jusqu’à votre voiture ou du bas de la rue à votre appartement. En échange, ils vous demanderont 5 à 20 yuans (60 centimes d’euros à 2,5 euros). Argent qu’ils économiseront ensuite pour envoyer à leur famille (ou parfois pour acheter une bouteille d’alcool et la partager entre amis).

Oui, entre amis, car ils sont souvent en groupes. Pour plus de sécurité, et plus de convivialité.

Cela leur permet aussi de s’organiser pour se diviser le travail, parce que parfois pour porter de grandes choses, mieux vaut être deux ou trois, voire quatre…

Mais au final, sont-ils des mendiants alors qu’ils offrent un service. Est-ce que notre chanteur est-il vraiment un mendiant lui aussi (faut dire qu’il chantait pas trop mal)?

C’est cette culture du travail, de la débrouillardise, que j’admire ici en Chine.

D’un autre côté il faut dire que sans débrouillardise, on a pas beaucoup de choix. Avec un système social, de retraite, de santé, qui n’est pas encore au niveau, on ne peut compter que sur ça…

(Photos (c)Flickr/smwhang – Guiyang)

Blog Chine

Et le grand vainqueur est…

06/01/2013 — by Cédric BEAU

… Mathieu H, de Bordeaux. C’est lui qui a gagné un abonnement à la méthode Crampe simplement en devenant fan de la page facebook!

Pour vous aussi participer et peut être gagner un abonnement à la méthode Crampe, il suffit de cliquer sur J’AIME 😉

Méthode Crampe

A bientôt!
Cédric

Blog ChineEtudier en Chine

Parrainez un enfant en Chine (ou ailleurs) avec Plan

28/11/2012 — by Cédric BEAU

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet qui sort des frontières de la Chine. Vous avez déjà sûrement, en marchant dans la rue, été interpellé par un jeune, avec un chasuble bleu, rouge ou jaune, qui vous demandait quelques minutes de votre temps pour vous parler de telle ou telle cause humanitaire. Les plus polis d’entre nous se sont arrêtés pour écouter, mais la majorité passe son chemin en feignant de ne pas les voir.

parrainer un enfantOr, il y aurait fort à gagner à les écouter. Car les causes qu’ils défendent méritent toute notre attention. Et c’est l’une d’elle qui nous intéresse aujourd’hui : l’éducation des enfants. Tout le monde connaît l’UNICEF, et ses programmes visant à promouvoir l’éducation des enfants défavorisés de par le monde. Mais il n’y a pas que l’UNICEF que est investi de cette mission. Une multitude d’autres ONG en font aussi la promotion, mais restent trop souvent dans l’ombre de la grande sœur.

Une de ces ONG est Plan. Depuis plus de 75 ans, cette ONG est sur le terrain des zones les plus défavorisées pour s’occuper des enfants qui n’ont pas la chance recevoir des soins ou une éducation suffisante pour faire son chemin dans la vie. En travaillant localement avec les autorités des pays concernés, Plan contribue à rendre ces enfants autonomes à travers plus de 7000 projets annuels. Elle travaille aussi avec l’UNICEF sur de nombreux projets humanitaires.

Alors pourquoi choisir de vous parler de Plan plutôt que d’une autre ONG ? Tout d’abord, car son sérieux n’est plus à prouver. J’en veux pour preuve mon collègue blogger Cédric Vimeux, qui parraine depuis peu un enfant au Vietnam. De plus, Plan est une ONG qui laisse la part belle à l’action : près de 80% des dons sont directement investis sur les projets de terrains. Trop souvent, on voit des dons qui se perdent, qui ne sont pas utilisés, ou mal. Ici tout est transparent, et vous savez directement où va votre argent.

L’argent justement. Trop souvent j’entends que « oui mais je n’ai pas les moyens ». Certes. Mais savez-vous que les dons aux ONG humanitaires comme Plan sont déductibles à hauteur de 66% de vos impôts ? Par exemple, si vous choisissez de donner 30€ par mois à l’association pour parrainer un enfant, il ne vous en coûtera en fait que 10€. Soit moins de deux paquets de cigarettes, le prix d’un repas au McDonald, d’un livre, ou encore d’une babiole qui traînera dans un coin de votre appartement.

Avec Plan, vous avez l’assurance que cet argent sera employé à bon escient, et vous ferait une bonne action pour vraiment pas grand’chose. Alors qu’attendez-vous ? A cet instant, quelque part dans le monde, un enfant n’attends plus que votre aide pour vivre une vie épanouie :

Cliquez ici pour découvrir Plan et parrainer un enfant en Chine (ou ailleurs)

Depuis aujourd’hui (28 novembre 2012), Chine-Chinois.com sous l’entreprise Cramp Prod (Hong Kong) limited représenté par moi même, et avec le support de Sylvain, parraine un enfant en Chine par le biais de l’association PLAN.

Blog ChineCulture chinoiseInsolite en Chine !Internet ChineLe chinois

La Chine, ça vous intéresse? (le bilan)

17/11/2012 — by Cédric BEAU

Me voilà donc bien au chaud, pour vous proposer un nouvel article : je n’avais pas vraiment d’idée sur le sujet, alors j’ai décidé de regarder un petit peu qu’elles étaient les articles qui étaient les plus lus sur mon blog. Et c’est comme ça que j’ai eu l’idée de faire un article sur les articles de mon blog (original non?)

Quels sont les sujets qui vous intéressent le plus, quelles sont les articles les plus lus, qu’est-ce que vous recherchez en venant sur ce site, et de fait qu’est-ce que je vais vous proposer pour les mois à venir… ?

Torture chinoiseAu sujet des articles qui sont les plus lus sur ce blog, pas de surprise, ce qui intéresse les visiteurs c’est généralement le drôle, le glauque, ou le sexy. Je n’ai pas trop porté mon blog sur le sexy, même si je sais que ça m’aurait fait beaucoup de visiteurs (n’est-ce pas Olivier?), donc on ne retrouvera pas ce genre d’article dans le top. Par contre, j’ai déjà parlé de choses un peu plus glauques… Même si c’est d’un point de vue culturel, l’exemple des 10 tortures sauvages sous la dynastie Qing est le plus parlant, car c’est l’article qui est le plus lu sur ce blog. Je vous invite donc à le redécouvrir.

Le deuxième article est aussi un article qui est plutôt culturel, informatif, et il a d’ailleurs connu un boost depuis que Sylvain l’a rédigé de nouveau en le rendant beaucoup plus complet il y a peu de temps : il s’agit de l’article intitulé « quelle est la capitale de la Chine ». Je suis plutôt fier du travail de Sylvain sur cet article, soit dit en passant, bien plus doué que moi lorsqu’il s’agit de parler d’histoire et de géographie

L’article suivant revient dans le glauque, car il s’agit d’un très court article dans lequel il n’y a que quelques photos présentant un accident qui a eu lieu près de chez moi, à Guiyang, entre une moto et une voiture. Ame sensible s’abstenir.

Comme vous pouvez le voir, si de ces trois premiers articles deux sont dans le glauque, les deux premiers restent des article relativement qualitatifs sur leur sujet. Et le plus amusant dans tout ça, c’est que l’article sur la torture a été écrit par ma femme, et que l’article sur Pékin a été écrit par Sylvain… Il serait peut-être temps que j’arrête de bloguer…

 

Je n’ai jamais vraiment été un “écrivain” (ceci explique cela), et j’ai toujours aimé les chiffres, peut-être que quelques statistiques vous intéresseront :

la page Facebook de chine chinois atteint désormais 2500 abonnés

le compte twitter, que je ne gère pas du tout, a dépassé les 1300 inscrits

la newsletter, à ma grande satisfaction, a dépassé les trois milles inscrits. Je suis particulièrement content de ce chiffre, parce que non seulement cela prouve que mon travail plait un minimum, et que les gens apprécient les formations au Chinois, mais aussi parce que cela permet d’échanger avec mes membres qui répondent régulièrement à mes newsletter ou qui laissent des commentaires suite à un mail que je leur envoie

le Chanel YouTube, bien qu’il n’ait que deux semaines d’existence, atteindra bientôt les 2000 vues. Et je compte bien continuer à produire des vidéos très fréquemment dans les mois à venir.

 

Tout cela pour dire que, toi, visiteur, je te remercie de ton passage sur mon blog. Que c’est grâce à toi que tout cela peut continuer, même si tu aimes le glauque, et que tu es un pervers (en général) …

Ca faisait longtemps que j’avais pas fait un bilan tiens 🙂

Blog Chine

Podcast sur la Chine, interviews, actualités…

12/10/2012 — by Cédric BEAU

Logo ItunesBonjour à tous,

Sur Chine Chinois, j’essaie de vivre avec mon temps. Après l’apparition de la vidéo, voici les podcasts. Il y en aura régulièrement, peut être une ou deux fois par mois. J’aimerais avoir votre avis sur ce mode de publication.

Vous pouvez télécharger les podcasts, et ils seront bientôt aussi disponibles gratuitements sur iTunes. Je vous tiens informé!

Blog Chine

Comment pratiquer le chinois sans être en Chine

05/05/2012 — by Cédric BEAU

L’argent vous semble dur à gagner et vous n’avez pas forcément le budget pour aller en Chine ? Vous n’avez d’ailleurs peut être même pas envie d’aller en Chine ?

Si toutes les personnes ayant appris quelques mots d’anglais devaient aller au moins une fois en Angleterre ou aux États Unis, ça se saurait, n’est-ce pas?

Rassurez-vous : si vous ne prévoyez pas d’aller au bout du monde, cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas la chance d’échanger et de progresser en chinois :

Apprendre le chinois maintenant
Saisissez votre chance maintenant!

Il est désormais possible d’apprendre le chinois de n’importe où dans le monde, et au moment où vous le voulez, c’est grâce à la magie d’Internet… Et Internet vous met aussi à disposition plus de 500 millions de chinois…

Les sites chinois se comptent par dizaines de milliers, les blogs Qzone vous ouvrent leur portes. Les logiciels de messagerie instantanée tels que QQ ont désormais des versions multilingue…

Depuis des années déjà des sites -gratuits- vous mettent en relation avec des personnes qui VEULENT vous apprendre leur langue et découvrir la votre !

Les formations en ligne vous permettent d’échanger avec des professionnels sans accent, ou avec des natifs qui vous accompagnent pas à pas…

Et si l’immensité du Web ne vous suffit pas, il y a aussi dans votre pays des milliers de chinois qui n’attendent de vous que le simple fait d’aller vers eux !

Si vous lisez cet article, il y a une chance sur deux que vous soyez en France. Saviez vous que la diaspora chinoise en France est estimée à 600 000 à 700 000 personnes, soit la plus importante d’Europe ? On pourrait facilement doubler ou tripler ce chiffre en comptant les chinois naturalisés !

En cherchant un peu, vous allez trouver quelqu’un avec qui échanger ! Et si vous n’êtes pas en France, renseignez vous sur les chiffres dans votre pays : ils sont partout !

Raison de plus pour apprendre la langue…

Vous préférez lire ? Alors attaquez vous aux versions en chinois de Tintin ou des Schtroumpfs, procurez vous des nouvelles auprès des libraires spécialisés en langue chinoise,…

Vous préférez écouter ? Alors écoutez les centaines de milliers de musiques chinoises disponibles sur Internet. Visionnez des centaines de clips sur Youtube…

Vous préférez regarder ? Alors regardez des dessins animés sur les logiciels gratuits et légaux de streaming. Visionnez en direct la cérémonie du nouvel an chinois, regardez les séries et films gratuitement, avec les sous-titres en chinois pour vous habituer à la reconnaissance des caractères !

Vous avez de quoi pratiquer… Il faut juste vous y mettre, alors allez-y, maintenant!

Cet article est extrait du guide “Pourquoi vous êtes (ou serez) nul en chinois“, distribué gratuitement aux abonnés de la newsletter (gratuite 😉 )

Blog Chine

La fin des commentaires sur les blogs… (un commentaire?)

24/04/2012 — by Cédric BEAU

Aujourd’hui, j’ai eu une révélation : je vais vous empêcher de poster des commentaires sur mon blog. Et voila, c’est comme ça. Vous voulez savoir pourquoi? lisez donc cet article jusqu’au bout…

bye bye les commentaires
bye bye les commentaires

Alors ce n’est pas une blague, contrairement à d’autres qui aiment créer le buzz ou la panique, mais plutôt une décision réfléchie :

Libérer du temps, c’est possible…

Je vous parlais justement d’optimisation du temps et de l’organisation dans ma vie réelle (la paperasse, par exemple), alors autant s’y mettre aussi dans la vie virtuelle :

J’ai commencé par les mails. C’est fou comme se désinscrire au newsletters publicitaires donne une impression de clareté (et de vide!) dans la boite mail. Et…

Je suis ainsi passé de plus de 1000 mails non lus à… zéro mails non lus (et quelques mails non répondus), et quand je reçois des trucs importants sur ma boîte mail, alors j’ai le temps de les lire! Mais ce n’est pas tout, j’y reviens plus loin…

J’ai aussi arrêté facebook. Fini le chat (depuis longtemps), et fini les messages. Quand j’en reçoit, j’invite les auteurs à… m’envoyer un mail. Et la différence de qualité d’échanges est notable!

Et comme je l’ai conseillé à beaucoup de mes lecteurs (via la newsletter) : il faut s’attaquer à ce qui est chronophage pour libérer du temps pour apprendre le chinois.

Alors oui, j’apprends toujours le chinois (on n’a jamais fini d’apprendre!), et oui, les commentaires prennent un temps fou :

… la mort des commentaires, la solution!

Deux manières de s’attaquer à des éléments chronophages : améliorer les processus, ou les supprimer.

J’ai donc étudié avec soin un échantillon des commentaires postés depuis le lancement du blog :

1251 commentaires bateau (moins de 3 lignes, peu pertinents)
quelques dizaines de commentaires pertinents développés
19261 spams
des centaines de commentaires supprimés (spams non détectés automatiquement)

Dans les commentaires peu pertinents, nombreux étaient ceux avec un lien hypertexte. En bref, du presque spam. J’aurais pu les ajouter aux 19261 autres pour passer la barre de 20000…

Et j’ai ensuite fait une observation simple : les mails en réponse à mes newsletter génèrent à 100% des discussions passionnantes, des échanges de documents et de ressources, une relation personnalisée.

Même les commentaires sur lapage facebook permettent de meilleurs échanges.

Je déclare donc ouverte la mort des commentaires, qu’ils crèvent, comme la vulgaire araignée que je viens d’écraser!

Et toc!…

Et j’y gagne quoi d’autre?

J’ai décidé d’arrêter de chercher la foule, mes sites génèrent des centaines de milliers de visiteurs, et alors? J’ai perdu ma grosse tête, plutôt que de vouloir en avoir plus par tel ou tel artifice, je vais me concentrer sur la relation humaine et l’échange. Je vais passer plus de temps à échanger avec vous, et moins à bricoler pour Google.

Je vais donc y gagner en qualité. Ca se voit peut être dans mes derniers articles, plutôt que de dire ce que tout le monde dit, je vous donne mon opinion et mes conseils, et voila ce que j’y gagne…

– Vous aimez faire des commentaires sur les phautes d’ordogaffe? Et bien vous ne pourrez plus me faire de remarque en commentaire (et ces gens là ne prennent pas le temps d’écrire un mail, parce que ce n’était pas pour édai, mais plutôt pour kritiké)

– Vous aimez faire des commentaires pour me dire que mon article n’est pas vrai, parce que vous avez l’exception qui confirme la règle, ou parce que vous avez interprété de travers ce que j’ai écrit? Bah tant pis pour vous, et tant mieux pour moi

J’y gagne en Sérénité. Fini l’édition des articles pour faire plaisir à untel, fini la reformulation et les courbettes pour faire plaisir à un vieux grincheux. Je suis moi même, et vous ne me changerez pas! Na! Mais…

Mais et vous dans tout ça?

Ah vous, qui êtes allé jusqu’au bout de l’article parce que vous n’êtes pas de ces spammeurs, parce que vous êtes un lecteur fidèle. Soit vous êtes inscrit à ma newsletter, soit vous allez l’être, soit vous pouvez m’envoyer un mail (cedric AT chine-chinois POINT com), pour me dire ce que vous en pensez.

Et les mails, c’est donc la solution. Pour les newsletters de qualité, les blog que je suis vraiment, et les échanges avec VOUS!

Ou si vous êtes resté jusqu’au bout, juste pour trouvé la faute d’orthographe (elle vient de passer), alors faites vous plaisir, encore quelques heures avant que les commentaires soient définitivement partis!

Blog Chine

Tibet : vous en pensez quoi?

26/03/2012 — by Cédric BEAU

Sylvain, qui a publié beaucoup d’articles avec moi sur Chine Chinois, est en train de préparer un article sur la question intéressante -mais sensible- du Tibet.

tibetEt plutôt que de vous donner son avis, comme beaucoup de journalistes font directement ou indirectement, il essaye d’avoir un maximum d’avis et de sources pour pouvoir réaliser un (ou plusieurs?) article(s) de qualité.

J’aime beaucoup sa façon de procéder, et c’est pourquoi je vous invite à lui laisser un petit commentaire sur l’article qu’il vient de poster sur son blog :
http://www.chine-chinois.com/sylvain-en-chine/voyage-en-chine/politique-chinoise/le-tibet-est-il-chinois

Alors si vous voulez que votre voix compte, n’hésitez pas, et posez lui aussi les questions que vous vous posez sur le sujet !

Vous pourrez par la même occasion vous abonner à sa newsletter (un mail par jour, si il y a un nouvel article posté) avec le formulaire dans le menu de droite, ou à le suivre à mes côtés sur facebook :
http://www.facebook.com/chine.chinois

Son blog démarre, n’hésitez pas non plus à en parler autour de vous !

Allez-y, c’est ici :
http://www.chine-chinois.com/sylvain-en-chine/voyage-en-chine/politique-chinoise/le-tibet-est-il-chinois