main

Chinois

Caractères traditionnels ou simplifiés ? Les deux !

19/02/2018 — par Cédric BEAU

Suite du post précédent sur “Quel chinois apprendre” :

Maintenant, revenons à la problématique des caractères traditionnels ou simplifiés.

Sur facebook, Sonia me demandait début décembre : “à Taiwan, c’est quoi qu’on utilise déjà ?”

À Taiwan, on utilise le aussi mandarin standard à l’oral (avec un petit accent que j’adore), mais les caractères traditionnels à l’écrit.

À Hong Kong, on utilise le cantonais à l’oral, mais les caractères traditionnels à l’écrit

Sur le reste de la Chine, on est sur des caractères simplifiés.

Du coup, qu’est-ce qu’il faudrait apprendre ?

On pourrait penser qu’il faut apprendre les simplifiés, vu que c’est ce qui touche le plus de monde?

Mais là, je dirais que non…

Ou que si, mais non :

J’vous explique :

En simplifiant les caractères, beaucoup ont perdu une partie de leur sens. La partie “idéogramme” a parfois été modifiée jusqu’à en devenir trop abstraite.

Du coup, ce que je recommande c’est d’apprendre les caractères simplifiés en passant par leur étymologie, ça va non seulement vous aider à mieux comprendre le sens des caractères que vous apprenez, mais ça va aussi vous aider à mieux les mémoriser.

Parce que mémoriser quelque chose de logique et concret, quelque chose de facile à visualiser, c’est toujours bien plus facile que de mémoriser quelque chose d’abstrait.

Et en plus, le double effet kiss cool :

Puisque vous apprenez les caractères simplifiés en passant par leur étymologie, vous pouvez non seulement déchiffrer plus facilement les inscriptions anciennes sur les pierres et autres temples lorsque vous voyagez en Chine, mais vous pouvez aussi… comprendre les caractères traditionnels !

À vous les soirées karaoké et les séries hong-kongaises !

À vous les émissions télé taiwanaises (j’ai longtemps été fan de 我猜我猜我猜猜猜 !) !!

Alors je vous l’accorde, trouver l’étymologie des caractères et comprendre la logique du bidule, c’est pas facile et faut savoir trouver et comprendre les ressources pour le faire (dont la plupart sont en chinois), et mis à part quelques passionnés et des chercheurs au CNRS, y’a pas énormément de monde capable de vous expliquer ça…

Mais heureusement…

La bonne nouvelle, c’est que j’ai (avec l’aide de passionnés et de chercheurs au CNRS, faut les saluer en passant quand même) compilé tout ça pour vous dans la méthode Crampe :

Et la méthode Crampe, c’est juste ici :

http://www.methodecrampe.com

À très vite !

Cédric Beau
Créateur de la Méthode CRAMPE ©
pour apprendre le chinois

P.S. : Bilan rapide : Pour pouvoir comprendre un maximum de “chinois” (dans le sens “langues chinoises”), il vous suffit donc d’apprendre le mandarin standard à l’oral et à l’écrit, mais de bosser l’écrit via l’étymologie des caractères.