main

Insolite en Chine !old

Arnaque à l’hôpital en Chine

23/07/2011 — par Cédric BEAU

Encore une journée comme les autres, mais elles paraissent tellement différentes des journées françaises, que je ne peux m’empêcher de les relater quelques fois sur ce blog.

Nous avons passé une mauvaise nuit, bébé est malade, nous nous demandons si il n’y a pas son problème de toux qui revient, la belle ère emmène le bébé, direction l’hôpital. Le médecin regarde l’historique du bébé, et regarde le visage paniqué de ma belle mère. Auscultation, le médecin affirme “je suspecte une inflammation des poumons, et cela risque de s’aggraver” et d’ajouter il faut hospitaliser, une à deux semaines, et perfuser tous les jours!”

Oui mais bon, quand on parlait d’un problème de toux et de glaires, c’était juste un bruit en fond de gorge, et quelques toussotements pendant la nuit. Si notre bébé allait vers la pneumonie, il ne serait pas si vivant, a marcher des heures durant en faisant le tour de l’appartement, à coup de pointages de doigts sur tout ce qui bouge et ne bouge pas, hurlant à tout bout de champ “zhege, zhege!”. Il n’aurait pas non plus l’appétit d’un ogre, à mettre sa tête dans le bol de nouilles lorsque nous n’allons pas assez vite pour le nourrir.

hopital chineL’hôpital nous demande ensuite de payer d’avance, chambre et perfusion pour la première journée, cela se compte en centaines de yuans, et nous avons quelques doutes. Nous nous décidons donc à aller voir le “médecin de famille”, le “généraliste” du coin, docteur Wang. Nous ne lui racontons pas notre mésaventure, et demandons d’ausculter notre petit bout de choux. Bébé va bien, une petite toux, il nous prescrit un sirop pour cela, et ne nous facture pas la consultation. Nous sortons rassurés, forts de cette analyse et d’un médicament à moins d’un euro.

Le problème est que l’un nous a dit que c’était très grave, et l’autre nous dit qu’il n’y a rien. Ne sachant pas ou donner de la tête, nous allons au centre médical du coin, ou nous connaissons les docteurs, et refaisons ausculter le petit. Même diagnostique que le docteur Wang : aucun soucis, un léger encombrement, un sirop et le tour est joué! Ils ne nous facturent pas la consultation, et le médicament et là aussi à moins de 1 euro…

Je veux bien comprendre que les hôpitaux en Chine génèrent un énorme chiffre d’affaire te que ce business est très rentable, mais de là à aller perfuser à torts et à travers des enfants, c’est un peu dur à avaler. D’une part, perfuser un enfant est plutôt douloureux, surtout si l’on ne le pique pas au bon endroit du premier coup. Et d’autre part, habituer l’enfant à la perfusion empêche l’enfant de développer son propre système immunitaire, et en fait donc des clients fidèles.

4 comments

  • Mike

    23/07/2011 at 07:59

    Arnaque ou pas, difficile a dire. Ce genre de cas peut arriver n’importe ou.
    Etant bebe, j’etais tomber malade et mes parents avaient ete voir un docteur. Ce n’etait pas trop grave, c’etait simplement une toux.
    Vu que ca ne s’arrangeait pas, ils sont parti voir un autre medecin. Diagnostique bien different, c’etait plus grave que prevue. J’ai pu etre soigner normalement, mais s’ils etaient rester sur le diagnostique du premier medecin, je n’aurais pas survecu.

    Le coup de la perfusion, c’est tres commun en chine. T’as de la fievre, un debut de grippe, hop on te fait une perfusion et c’est reparti comme en 40. (c’est parait il de l’eau sucré ou je ne sais quoi…?)
    Sauf que ce n’est pas obligatoire. Lorsque le medecin avait preconise la perfusion pour notre gamine qui avait a peine 1 an, on a refuser et on lui a dit qu’on voulait des medicaments. D’apres lui, la perfusion soigne plus rapidement. On a quand meme prefere prendre des medoc et le lendemain elle allait deja beaucoup mieux.

  • Chine Informations

    24/07/2011 at 11:04

    En effet, encore aujourd’hui de nombreux hôpitaux gardent les patients sous transfusion antibiotique pendant plusieurs jour pour “la moindre chose”…

    Il faudrait qu’il apprennent que “les antibiotiques, ce n’est pas automatique”…

    Quoi qu’il en soit, je ne pense pas qu’il s’agisse d’une arnaque, mais d’un manque de qualification.

  • sylvie

    24/07/2011 at 14:41

    Arnaque ou pas, gravité ou pas … tous les parents de jeunes enfants en passent par là.
    En tout état de cause, très bon rétablissement au petit, afin qu’il profite au max de son séjour en Chine. Son prénom ?
    Et à bientôt de vous suivre, pour mon plus grand plaisir.

    • Cédric en Chine

      25/07/2011 at 08:33

      Son prénom : Louis, ou 李灵谦. Ravi que mes articles vous plaisent 🙂

Comments are closed.