main

Voyager en Chine

Sanya : aller vers le Sud chercher le soleil, un phénomène aussi chinois!

13/03/2013 — par Cédric BEAU

Alors que le frais guette la France, beaucoup profitent des vacances pour descendre vers le Sud. Ce phénomène bien de chez nous, lorsque les nordistes et autres hollandais traversent le pays pour aller chercher le Soleil, s’observe aussi en Chine.

L’hiver approchant, j’ai ainsi pu entendre des “Hainan” par ci, et autres “Sanya” par là. Pris d’une forte bronchite en décembre, et alors que le temps se faisait de plus en plus froid (n’est-ce pas Sylvain !), j’ai réfléchit à la question de suivre les migrations. Voici notamment ce que j’ai pu voir :

Ce que je n’avais pas imaginé, c’est qu’à l’échelle de la Chine, c’est tout autre chose. Dans un pays de plus d’un milliard de personnes, lorsqu’une bonne partie veut aller faire des séjours au bord de la mer, et que tout le monde va au même endroit, c’est forcément… autre chose!

Arrivé à Haikou (capitale de la province de Hainan), j’ai pu remarquer les buildings se construisant par centaines. Heureusement, les vents aidaient à évacuer les poussières, et l’air était tout de même plus respirable qu’au centre de Guiyang. La température n’était pas aussi haute qu’espérée, nous décidons donc de passer deux trois jours sur place et de partir pour Sanya (ville la plus au Sud).

Arrivé à Sanya, c’était tout autre chose. Les constructions, bien que nombreuses, sont plus espacées et mieux décorées. On est plus dans le côté “Club Med” de la chose. Par contre, côté prix, c’est juste hallucinant. Soit on met la main au portefeuille, soit l’on retourne chez soi (car la demande est extrêmement forte). Les loyers peuvent aller jusqu’à 2000 euros pour la location d’un petit appartement!

Heureusement, nous avons sous-loué un appartement d’un immeuble lui même loué par la mère d’une amie, et nous nous en sommes sortis pour environ 360 euros. Quasiment la même somme que ce que j’avais pu dépenser le mois précédent en frais médicaux pour la bronchite carabinée (et l’infection et tout et tout).

Et là par contre, le paradis! La mer claire à 25 degrés, le temps chaud et sec, mais agréable en soirée. L’été quoi!

Et les plages, les paysages, je dois dire que je comprends pourquoi Sanya est tant prisé. Saviez vous qu’avant d’être très prisée par les habitants de l’Empire du Milieu, c’était une destination phare des touristes russes? Et désormais, elle est même à la carte des voyagistes internationnaux. Vous venez y faire un tour?

Pour info, voila ce que j’avais en bas de chez moi :

Sanya

 

J’étais à TianyaZhen (天涯镇), à environ 25km du centre ville de Sanya (三亚). Sur l’image : Tianya Haijiao (天涯海角)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

7 − 2 =

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.