main

Chinois

3 raisons de travailler moins

05/12/2017 — par Cédric BEAU

Ami sinophile, bonjour !

Aujourd’hui, je vais vous inviter à travailler moins. Et je vais vous expliquer pourquoi.

Je sais que c’est parfois frustrant pour mes élèves, et ce message de Nathan, inscrit à la méthode Crampe, va d’ailleurs dans ce sens :

“Salut Cédric ! Je viens d’adhérer à la méthode Crampe. […] Comme prévu, les leçons sont trop courtes tellement c’est passionnant :D”

Oui, c’est trop court.

Et pire encore, je fais parfois souffrir mes élèves en les teasant sur ce qui arrive dans les prochaines leçons :

Vous savez, un peu comme les cliffhangers qui vous font mourir d’envie de voir le prochain épisode de votre série préférée…

Je fais ça pour trois raisons (que vous allez pouvoir mettre en pratique dans pas mal de domaines d’ailleurs) :

– 1. Développer une habitude avec des petites doses quotidiennes augmente considérablement les chances que vous restiez motivé jusqu’à la fin du programme.

C’est comme les personnes qui veulent maigrir, et qui arrêtent de manger du jour au lendemain. Forcément, ça dure pas bien longtemps.

Ou comme les gens qui se goinfrent de chocolats à Noël. Certains y vont tellement fort qu’après ils en sont dégoutés à vie. Un truc si agréable que le chocolat ! Quel gâchis.

Il faut y aller petit à petit.

– 2. Parfois, les journées ne se déroulent pas comme prévues. Et pour ne pas perdre leur progression, beaucoup de mes élèves rattrapent leur retard de la veille le lendemain.

C’est pas tellement compliqué quand on est sur des petites leçons.

Ça ne serait pas possible avec des cours quotidiens de 1h, ou même avec des cours hebdomadaires de 3h.

Si les cours étaient plus long, on aurait tendance à reporter (au week-end, pour les vacances…), puis à procrastiner, puis tout abandonner.

– 3. Une leçon courte est bien plus facile à insérer dans votre rituel quotidien. D’ailleurs, beaucoup de mes élèves utilisent une “ancre“.

Par exemple :

Le cours de chinois est “ancré” (lié) au café du matin. Facile à caser dans l’emploi du temps, la petite leçon devient partie intégrante de de votre routine.

Vous n’avez même plus besoin de “trouver le temps”.

C’est la chose qui marche le mieux pour former des habitudes qui collent.

Ça ne serait pas possible avec des leçons plus longues.

En définitive :

Ce n’est qu’en étant équipé de petits cours orientés sur des points spécifiques et mesurables, que vous allez pouvoir atteindre des objectifs réalistes en un temps donné (quelques mois suffisent pour atteindre le premier palier de HSK en chinois)

Que vous utilisiez ma méthode ou la votre, limitez vos cours quotidiens en périodes de 15~20 minutes. Et ancrez-les à un élément de votre routine quotidienne.

Avez ça, plus rien ne pourra vous arrêter.

Si vous choisissez de rejoindre la méthode Crampe, c’est ici :

> https://lacrampeduchinois-lelivre.com/commencez-sans-attendre

Cédric BEAU.