main

Chinois

1 astuce pour les gouverner toutes ????

03/02/2018 — par Cédric BEAU

Un chinois a volé un tronçon de 800 mètres de route, pour en revendre le béton…

Voila ce que j’ai pu lire dans un article du Parisien relayé sur facebook aujourd’hui.

Au total, c’est 500 tonnes de béton qu’il a piqué, en louant une pelleteuse pour découper la chaussée, et en mettant tout ça dans des camions.

L’histoire raconte que c’était parce qu’il manquait d’argent.

Le méfait lui a rapporté 640 euros.

(Puis il a été rattrapé par la police)

L’article du Parisien citait la réaction d’un internaute chinois : « La pauvreté l’a vraiment rendu créatif ! »

Je suis aussi de cet avis.

C’est bien souvent quand on est au bout du rouleau financièrement, qu’on trouve les meilleures idées.

Bon, bien sûr faut pas faire comme monsieur Zhu, le voleur dont on parle aujourd’hui, et partir dans l’illégalité…

Mais profiter d’une situation difficile pour trouver des solutions atypiques, c’est quelque chose que j’aime beaucoup.

Il m’arrive d’ailleurs de volontairement me mettre dans la « merde » pour trouver de nouvelles idées.

Et ça marche dans tous les domaines : business, apprentissage des langues, investissements…

C’est comme ça que je me suis rendu en Chine sans parler un mot de chinois, pour apprendre le chinois en étant entouré de chinois, et en refusant les contacts avec les francophones et anglophones.

C’est comme ça que j’ai appris à maîtriser les baguettes. En allant uniquement dans des restaurants chinois de Shanghai pendant un mois. Pas le choix, faut apprendre.

Et bien d’autres choses encore.

Et vous, comment pourriez-vous utiliser ça pour booster votre apprentissage du chinois ?

– En vous inscrivant à un café des langues avec un ami, et en vous engageant à ne pas parler un seul mot de français (vous pouvez par exemple demander à votre ami de vous infliger une amende de 5€ pour chaque mot français prononcé) ?

– En vous rapprochant d’un(e) chinois(e) qui ne parle pas du tout français, et en vous engageant à vous débrouiller tout seul pour vous faire comprendre ?

– Ou toute autre manière que VOUS aurez trouvé pour vous forcer à sortir de votre zone de confort ?

Une idée comme ça, associée à la méthode Crampe, et vous allez carburer

Pour la méthode Crampe, c’est ici :

http://www.methodecrampe.com

Pour la situation difficile, la balle est dans votre camp.

Cédric Beau
Créateur de la Méthode CRAMPE ©
pour apprendre le chinois

P.S. : C’est bien ce CHOIX de sortir de sa zone de confort qui fait la différence, pas le fait d’aller en Chine en immersion :

Parce que c’est bien malheureux, mais des français vivant en Chine depuis plus de 20 ans, et ne parlant pas plus de trois mots de chinois, ça se trouve très facilement.

Mais de la même manière, et heureusement, des français n’étant jamais allés en Chine et parlant un mandarin digne des présentateurs télé, ça se trouve aussi 🙂

A vous de jouer !