main

Chinois

3 raisons de travailler moins

05/12/2017 — by Cédric BEAU

Ami sinophile, bonjour !

Aujourd’hui, je vais vous inviter à travailler moins. Et je vais vous expliquer pourquoi.

Je sais que c’est parfois frustrant pour mes élèves, et ce message de Nathan, inscrit à la méthode Crampe, va d’ailleurs dans ce sens :

“Salut Cédric ! Je viens d’adhérer à la méthode Crampe. […] Comme prévu, les leçons sont trop courtes tellement c’est passionnant :D”

Oui, c’est trop court.

Et pire encore, je fais parfois souffrir mes élèves en les teasant sur ce qui arrive dans les prochaines leçons :

Vous savez, un peu comme les cliffhangers qui vous font mourir d’envie de voir le prochain épisode de votre série préférée…

Je fais ça pour trois raisons (que vous allez pouvoir mettre en pratique dans pas mal de domaines d’ailleurs) :

– 1. Développer une habitude avec des petites doses quotidiennes augmente considérablement les chances que vous restiez motivé jusqu’à la fin du programme.

C’est comme les personnes qui veulent maigrir, et qui arrêtent de manger du jour au lendemain. Forcément, ça dure pas bien longtemps.

Ou comme les gens qui se goinfrent de chocolats à Noël. Certains y vont tellement fort qu’après ils en sont dégoutés à vie. Un truc si agréable que le chocolat ! Quel gâchis.

Il faut y aller petit à petit.

– 2. Parfois, les journées ne se déroulent pas comme prévues. Et pour ne pas perdre leur progression, beaucoup de mes élèves rattrapent leur retard de la veille le lendemain.

C’est pas tellement compliqué quand on est sur des petites leçons.

Ça ne serait pas possible avec des cours quotidiens de 1h, ou même avec des cours hebdomadaires de 3h.

Si les cours étaient plus long, on aurait tendance à reporter (au week-end, pour les vacances…), puis à procrastiner, puis tout abandonner.

– 3. Une leçon courte est bien plus facile à insérer dans votre rituel quotidien. D’ailleurs, beaucoup de mes élèves utilisent une “ancre“.

Par exemple :

Le cours de chinois est “ancré” (lié) au café du matin. Facile à caser dans l’emploi du temps, la petite leçon devient partie intégrante de de votre routine.

Vous n’avez même plus besoin de “trouver le temps”.

C’est la chose qui marche le mieux pour former des habitudes qui collent.

Ça ne serait pas possible avec des leçons plus longues.

En définitive :

Ce n’est qu’en étant équipé de petits cours orientés sur des points spécifiques et mesurables, que vous allez pouvoir atteindre des objectifs réalistes en un temps donné (quelques mois suffisent pour atteindre le premier palier de HSK en chinois)

Que vous utilisiez ma méthode ou la votre, limitez vos cours quotidiens en périodes de 15~20 minutes. Et ancrez-les à un élément de votre routine quotidienne.

Avez ça, plus rien ne pourra vous arrêter.

Si vous choisissez de rejoindre la méthode Crampe, c’est ici :

> https://lacrampeduchinois-lelivre.com/commencez-sans-attendre

Cédric BEAU.

Chinois

Cette langue est horrible

02/12/2017 — by Cédric BEAU

Voici une bonne question :

“Salut Cédric. J’espère que tout va pour le mieux (en voyant la dernière vidéo, y’a pas de doute xD).

J’aurais voulu savoir si t’avais abandonné l’apprentissage de la langue horrible qu’est l’allemand. Parce que moi aussi je l’ai trainée toute ma scolarité et j’ai un niveau minable.

Donc ayant fini mes études la semaine dernière, j’ai le choix entre continuer l’allemand en même temps que le chinois, ou me concentrer sur le chinois.

Que me conseille-tu, et qu’aurais-tu fait à ma place?

Merci beaucoup !”

Alors,

C’est pas une nouveauté : j’aime pas l’allemand.

Ce n’est pas seulement pour les déclinaisons qui sont horribles (j’aime pas la grammaire, c’est pas une nouveauté non plus, pas même la grammaire française ^^).

Non, y’a aussi un autre point qui m’embête au niveau de l’allemand :

C’est une langue qui est “peu” parlée.

Si on compte le nombre de locuteurs en langue maternelle ainsi que ceux qui la parlent en tant que seconde langue, on a environ 190 millions de locuteurs.

Ca paraît beaucoup 190 millions.

Mais en comparant à, disons, le français :

En parlant le français, on peut toucher potentiellement 500 millions de personnes (dont beaucoup dans des pays en développement, génial pour le business et les voyages !)

Avec l’allemand, je n’augmente ma “portée” que de 38%

Avec le chinois, j’augmente ma portée de 174% (presque triplée) !

Le choix est vite fait :

J’ai laissé tombé l’allemand depuis un moment.

Mais selon cette même logique, je me suis mis à acquérir quelques bases de russe et d’espagnol.

En conclusion : à ta place, je me concentrerais sur le chinois.

Et si vraiment à côté tu veux en avoir une autre, je choisirais une langue relativement différente du français et du chinois : le russe (même si la grammaire est aussi horrible, tu y es préparé du coup), l’arabe, l’hindi…

Un truc du genre.

Voila ce que j’en pense.

Et en ce qui vous concerne, si vous ne vous êtes pas encore lancés dans le chinois afin de pouvoir tripler votre portée, et pouvoir communiquer avec près d’un milliard de personnes (sans parler de la culture et des voyages!), c’est ici :

> https://lacrampeduchinois-lelivre.com/commencez-sans-attendre

Cédric BEAU.

P.S. : Petit point à mettre en perspective tout de même au niveau de l’allemand :

Cet avis est bien évidemment si tu ne réponds pas aux conditions suivantes :

– Tu n’as pas de famille d’origine allemande
– Tu n’es pas un féru de littérature germanique
– Ton / ta compagnon n’est pas d’origine allemande (ou pays dont la langue est à consonance germanique, comme les Pays Bas)
– Tu n’es pas dans un secteur où l’allemand peut être un gros point fort (ingénierie, machinerie, automobile …)
– Etc.

Dans ces cas de figure, personnellement et professionnellement parlant, il serait dommage d’abandonner maintenant.

Surtout que les cours dans le supérieur sont généralement plus passionnants que ceux du secondaire.

A toi de voir 😉

Chinois

Je Pourrais Me Faire Des Nouilles En Or…

14/10/2017 — by Cédric BEAU

Petit message de Cyrille aujourd’hui, qu’il faut absolument que je partage avec vous :

“ Tu devrais faire une méthode Crampe pour le Français, il y a une grosse demande en Chine.. ”

Non.

Non, parce que le français est une langue que je n’aime pas sur l’un des points les plus importants (pour moi) : la grammaire.

J’aime le chinois, parce que c’est extrêmement facile au niveau de la grammaire, même si il a fallu que je mette au point une bonne méthode pour les caractères. En bossant bien, certains de mes élèves arrivent au niveau HSK4 en moins d’un an.

C’est pas possible d’avoir un niveau courant en français en moins d’un an.

Y’a trop de règles, c’est trop compliqué, et en plus bien souvent il n’y a pas d’explications logiques à certains concepts.

Pourquoi on dit “un” tabouret et “une” chaise? PARCE QUE C’EST COMME ÇA ! Apprends par cœur, ou crève, étudiant !

En chinois, la partie la plus difficile, celle des caractères, elle s’explique au moins :

Avec l’étymologie, avec les règles de construction, avec les “clés” et les composantes…

On apprend la langue, mais en plus on apprend sa construction, le lien avec la culture.

Et ça c’est beau.

Le français, trop peu pour moi, j’y comprends rien. Je suis heureux de le parler facilement grâce à mon lieu de naissance, mais je ferais un piètre enseignant.

D’ailleurs, ça me fait penser à un autre genre de messages que je reçois souvent, et qui sous entend que parce qu’on est natif français, alors on peut être prof de français.

N’importe quoi.

Moi, mon truc à moi, c’est le chinois. Je l’ai appris en tant que français, et je sais les difficultés que les français vont rencontrer en suivant le même chemin que moi.

C’est pour ça que je n’enseigne que le chinois, et même plus : que le chinois, aux français.

Pour découvrir ma méthode, c’est ici :

https://lacrampeduchinois-lelivre.com/commencez-sans-attendre

(Déconseillée aux non francophones)

Amis sinophiles, à très vite !

Cédric BEAU

P.S. : Oui je sais que le marché chinois est énorme et qu’on peut se faire des nouilles en or en enseignant le français avec une méthode efficace comme la méthode Crampe.

Mais non, j’insiste, j’aime pas ça !

J’adore le chinois, tant pis pour les nouilles.

Chinois

Mousse au chocolat en mode “Bruce Lee”

07/10/2017 — by Cédric BEAU

Aujourd’hui, je voulais faire une mousse au chocolat.

Sauf que pour monter des oeufs en neige, me fallait un fouet.

J’en ai pas, et du coup je luttais pour tenter la chose avec une fourchette. Sans grande conviction. Sans grande détermination.

Sans le bon outil, aucun espoir qu’ils montent, ces oeufs.

Ma femme me regarde et me dit :« attends, passe moi une paire de baguettes » :

Et sous son regard déterminé je m’exécute, et lui passe une paire de baguettes, tout en lui jetant une petite remarque amusante, la comparant à Bruce Lee (le seul être humain à réellement être capable d’attraper une mouche en vol avec des baguettes, selon la légende).

Battre des oeufs en neige, avec des baguettes? Impossible !

Mais… sous mes yeux, ma femme monte les blancs en neige.

Avec. Des. Baguettes !

Comme quoi, c’est pas toujours les outils qui comptent, mais parfois simplement une bonne dose de motivation, et beaucoup d’application.

Je pense que demain elle aura un peu mal au bras, mais au moins, on aura fait notre mousse au chocolat (avec quelques noix dedans, un régal!) :

L’objectif est atteint.

C’est pareil pour l’apprentissage du chinois :

Je sais pas si la méthode Crampe est la méthode la plus parfaite, mais la plupart des membres qui l’ont suivie avec détermination et qui ont fait « simplement » ce qui est recommande à l’intérieur de celle ci ont eu des résultats incroyables :

Ne serait-ce que le taux de réussite de 100% au HSK1, avec la majorité des inscrits atteignant un score de plus de 90% de bonnes réponses (il faut 60% de bonnes réponses pour avoir le diplôme)…

Et ce palier peut être atteint en quelques mois seulement !

Qui sait, peut être que la méthode idéale n’est pas celle qui est parfaite et qu’on abandonne, mais plutôt la méthode décente qui vous pousse à passer à l’action.

Pour découvrir la méthode Crampe, c’est ici :

https://lacrampeduchinois-lelivre.com/commencez-sans-attendre

Amis sinophiles, à très vite !
Cédric BEAU

Chinois

Apprendre Une Langue, C’est DIFFICILE

04/10/2017 — by Cédric BEAU

Apprendre une langue, c’est difficile.

C’est difficile si certaines conditions ne sont pas réunies :

– Une bonne dose de motivation pour bien démarrer
– Une bonne dose de discipline pour ne pas abandonner
– Une bonne dose de méthode pour être efficace.

De la motivation, c’est généralement pas trop dur à trouver. Le chinois est une langue exotique, et les opportunités qu’il propose sont méga-super-nombreuses…

La méthode, c’est pareil. Sans faire la promo de la méthode Crampe ou de mon modeste best-seller, la méthode Assimil permet déjà d’obtenir d’excellent résultats.

D’ailleurs, si vous préférez Assimil à Cédric, honnêtement ça me va très bien. L’important c’est que vous vous y mettiez,

Et que vous persistiez.

Parce qu’on revient sur le deuxième point, la discipline.

Ça c’est un problème.

L’une des solutions pour toujours continuer d’avancer, pour rester discipliné dans son apprentissage, c’est de parler de cet apprentissage à d’autres. De les tenir informés de nos avancées.

Voir même, pire :

De leur demander de vous forcer à leur rendre des comptes.

Hier (ou avant hier, sais plus), je vous parlais de mon apprentissage du thaï pour lequel j’ai eu un déclic.

Le déclic que j’ai eu est en fait très simple :

Plutôt que d’apprendre tout seul dans mon coin, je m’y suis (re)mis avec une autre personne. Et pas n’importe qui : un autre polyglotte (lui même est aussi enseignant dans plusieurs langues).

Ben je peux vous dire que je ne compte pas me reposer sur mes lauriers. Parce que chaque jour, on se tiens au jus de notre avancée. Ça génère un sentiment de compétition. Et ça nous garde à notre top niveau.

Super efficace.

Vous pouvez faire ça vous aussi, en rejoignant par exemple le nouveau groupe privé que j’ai créé sur facebook :

https://www.facebook.com/groups/apprendrelechinois/

C’est un groupe privé, réservé aux apprenants en chinois, qui vous permettra d’échanger avec d’autres personnes comme vous :

De vous lancer des défis les uns les autres. De vous rendre des comptes. D’échanger vos astuces.

Espérant que ça vous aide pour le point 2 :

Ne jamais abandonner.

Amis sinophiles, à très bientôt

Cédric BEAU.
Auteur de la méthode Crampe pour apprendre le chinois depuis chez soi. (cliquez pour voir…)

P.S. : Si pour le point 3 vous avez choisi Assimil, ou n’importe quelle autre méthode de chinois, vous êtes aussi les bienvenus dans le groupe hein.

Soyez pas timide, y’a pas de honte à ne pas avoir souscrit à la meilleure méthode de chinois en ligne, la méthode Crampe.

Personne n’est parfait 😛

Chinois

Les Doigts Dans Le จมูก

02/10/2017 — by Cédric BEAU

Depuis peu, je me suis remis sérieusement à l’apprentissage du Thaï.

Et c’est rigolo de voir à quel point c’est simple :

* Y’a pas de singulier ou de pluriel. Donc pas d’accords compliqués!

* Y’a pas de genre. Les trucs du style “un table” ou “une tabouret” ne posent pas de problème : pas de masculin, pas de féminin, pas de rien du tout.

* Y’a 4 tons. Ça c’est un peu chaud, mais quand on a compris qu’au final un ton c’est simplement comme une note de musique qui évolue entre les graves et les aigus, ça va vite.

* Y’a pas de grammaire : pour mettre un truc au futur, on ajoute simplement une particule (toujours la même, dja) avant le verbe. Pour mettre un truc au passé, on ajoute simplement une particule (toujours la même, maa) en fin de phrase.

* Encore mieux, si y’a un élément de contexte (par exemple un complément circonstanciel de temps genre “demain”), même pas la peine de rajouter les particules sus-mentionnées.

* Bon par contre niveau écriture, c’est assez complexe. Sans méthode, y’a de quoi s’arracher les charrues avant les boeufs (heureusement, j’ai une bonne méthode !).

Au final, c’est tout comme le chinois!

Et y’a même une bonne partie du vocabulaire qui est très proche du chinois du Sud. Donc pour moi qui parle déjà le mandarin standard et un dialecte du Sud, c’est que du bonheur.

Si ça vous intéresse aussi d’apprendre une langue pas si difficile à l’oral, méga facile au niveau grammaire, mais qui demande un minimum de rigueur au niveau de l’écrit, voici une petite mise en bouche :

http://lacrampeduchinois-lelivre.com

Pour ma part, je retourne à mon Thai. สวัสดี les potos !

Amis sinophiles, à très bientôt

Cédric BEAU.

Auteur de la méthode Crampe pour apprendre le chinois depuis chez soi. (cliquez pour voir…)

Chinois

Hypocrisie : dans les coulisses de l’éducation

01/10/2017 — by Cédric BEAU

« Regarde moi ta chambre, une vraie porcherie ! Range-moi tout ça rapidement !

« Mais Maman, tu sais bien que les cochons ne savent pas ranger, et que c’est au gérant de la porcherie de faire le ménage :)

Je ne sais pas si c’est une blague, ou tiré de faits réels, mais quand j’ai vu cette petite histoire apparaître dans mon fil d’actualités sur WeChat (en chinois dans le texte), ça m’a fait pensé à l’apprentissage des langues.

Les enfants sont très intelligents, mais on a tendance à les limiter avec des croyances absurdes. On leur dit qu’un bureau mal rangé est « mal », alors que certains enfants ont besoin justement d’avoir les chose « organisées à leur manière ».

Si ils répondent de manière logique à nos remarques, on les engueule encore plus…

On leur dit que l’alcool c’est pas bon pour la santé, mais on s’enfile ensuite deux verres au diner…

Pourquoi la logique des parents, et des figures d’autorité en générale, est-elle si… illogique ?

Pourquoi nous demander de faire ce que eux même ne font pas.

Pourquoi comparer ce qui n’est pas comparable ?

Regardez l’apprentissage des leçons à l’école :

pourquoi la plupart des profs nous demandent de réviser chaque jour TOUT notre vocabulaire, alors que prendre une demi heure pour nous apprendre à utiliser la méthode de la répétition espacée nous permettrait à la fois :

– De travailler notre vocabulaire 5 minutes par jour au lieu d’une heure (toute façons, personne ne révise TOUT le vocabulaire tous les jours, c’est juste inhumain. C’est de la torture ! Autant changer de méthode)

– D’être intelligemment fainéants, de travailler moins pour avoir de meilleurs résultats (l’efficacité, en voila un concept original !).

Pourquoi nos parents ne se remettent pas en question ?

Pourquoi nos profs ne nous apprennent pas … à apprendre ?

Je ne pense pas qu’on puisse refaire le monde, surtout pas le monde de l’éducation moderne, celui mis en place lors de la révolution industrielle. Il est tellement profondément ancré dans les textes et les habitudes.

Mais je pense qu’il appartient à chacun de se remettre en question. De tester d’autres méthodes. De voir ce qui marche pour soi.

La répétition espacée, toutes les personnes à qui j’en ai parlé -et qui l’ont mise en pratique- ont pu voir que ça marche.

Testez, mettez vous au défi, tentez de me prouver que ça ne marche pas.

Et quand vous aurez vu la puissance du truc, partagez.

Nous autres étudiants, nous autres parents, et nous autres enseignants, avons besoin de découvrir cette technique incroyablement efficace pour mémoriser le vocabulaire (ou les dates, ou n’importe quoi d’ailleurs!).

Rejoignez le mouvement.

Adhérez à mon nouveau parti politique : le M.P.R.E. (Mouvement pour la Promotion de la Répétition Espacée)

D’ailleurs, pour vous dire à quel point c’est tellement important pour moi, c’est la première chose que j’évoque dans mon livre « La Crampe du Chinois » :

http://lacrampeduchinois-lelivre.com

Amis sinophiles, à très bientôt

Cédric BEAU.
Auteur de la méthode Crampe pour apprendre le chinois depuis chez soi. (cliquez pour voir…)

P.S. : la blague originale, en chinois :

妈妈说 :你看你的房间跟猪窝一样乱,还不赶快打扫!
儿答 :看过猪会打扫的吗?都是养猪的打扫。
妈妈 :…

Chinois

Mais Où Est Passé Cédric ?

30/09/2017 — by Cédric BEAU

A lire jusqu’au bout, surtout si mon nom ne vous dit rien :

Il est temps de me réveiller. Cela fait bientôt plus d’un an que je suis installé confortablement à Pattaya, et que j’avais plus ou moins arrêté de bloguer et vloguer sur la thématique de la Chine.

Sauf en juin dernier, à Chongqing, où je vous avais filmé mon séjour pour mes 30 ans.

Mais plus le temps passe, et plus on me demande.

J’avais la flemme, mais vous vous faites de plus en plus pressants :

Grâce à vous, je suis resté dans le top 20 des livres les plus vendus sur Lulu.com, sur les 12 derniers mois, toutes catégories confondues.

Grâce à vous, je fais partie de la sélection des auteurs indépendants d’Amazon, qui va être mise en avant durant tout le mois d’octobre.

Grâce à vous, je reçois de plus en plus de demande d’interview, ou de participation à des émissions pourries (bon, un peu mieux que la première fois où on m’avait proposé de participer à 10h le Mag sur TF1 ; mais carrément moins bien que ce que l’on m’a proposé pour la télé chinoise…).

Un de ces jours j’accepterai peut être un truc, si c’est du sérieux.

Grâce à vous, mes deux chaînes Youtubes ont dépassé les 10.000 abonnés, et du coup j’ai des gens de chez Youtube qui me téléphonent à 2h du mat’ pour m’aider à me développer (youpie).

Fin bon, tout ça pour dire que j’ai un peu la pression, et qu’il est temps que je revienne sur le devant de la scène (en toute modestie hein).

Mais ça m’embêtait un peu quand même de relancer les articles, les podcasts, et surtout les mailings… Parce que bien que le chinois ça soit une partie de ma vie, c’est peut être pas le cas pour vous :

Peut être que vous vous êtes inscrit sur mon site il y a 9 mois, et que depuis ça vous intéresse plus du tout :

Si vous faites partie de ces gens là, j’ai vraiment pas envie de vous envoyer un mail tous les jours.

Mais pour les autres, les vrais passionnés, j’ai envie de le faire.

Le dilemme étant posé, voici la solution :

Si vous n’êtes plus intéressé par l’apprentissage du chinois, la Chine, la culture chinoise, ou si vous avez peur que je vous raconte ma vie, et que vous êtes inscrit à la newsletter, je vous remercie de bien vouloir scroller en bas de ce message, et cliquer sur “Désinscription”.

C’est fait ?

Super.

Pour les autres, je vous souhaite une excellente fête nationale (oui, c’est aujourd’hui, le 1er octobre ^^). Et je vous dis à très vite pour mon grand retour

Fin bon, grand retour, c’est vite dit quand même hein.

On fait ça “comme à la maison”, on change pas une équipe qui gagne comme dirait l’aut’.

A très vite

Cédric BEAU.
Auteur de la méthode Crampe pour apprendre le chinois depuis chez soi. (cliquez pour voir…)